L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Message par Lisa le Dim 11 Juin 2017 - 13:02

Voilà, c'est clair !!



Cela ressemble à une forme de pression sur notre rédaction : le ministre de la Justice a personnellement contacté notre cellule investigations, en pleine enquête sur son parti



Tout s'est passé mercredi après-midi, quelques heures avant la diffusion par France Inter de révélations sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires européens au MoDem, le parti mené par François Bayrou, devenu garde des Sceaux depuis. Jacques Monin, directeur de la cellule investigations de Radio France, reçoit un coup de téléphone du ministre lui-même : "Il s'est plaint auprès de moi en expliquant que des journalistes de la direction de l'investigation auraient des méthodes inquisitrices, qu'ils jetteraient le soupçon sur des salariés du MoDem en les interrogeant de manière abusive. Il explique qu'il voit passer dans son bureau des salariés qui pleurent, et qu'il se doit de les protéger..."




Le garde des Sceaux ajoute qu'il étudie, avec ses avocats, la possibilité d'une qualification de harcèlement.



Une qualification pénale, qui pourrait être interprétée comme une pression directe sur les journalistes de la cellule, ce que lui rappelle son directeur."Je lui explique que la description qu'il fait du comportement des journalistes de la cellule investigations ne correspond pas à ce que je sais de leur manière de travailler. Et qu'en tout état de cause, il était hors de question de leur demander d'arrêter leur enquête." Bien entendu, il assure aussi François Bayrou que "si notre travail devait le concerner, nous lui proposerions, comme nous le faisons toujours, de s'exprimer".


Une pression à peine déguisée ? Le ministre de la Justice balaie l'accusation : "Ce n’est pas une menace, ni de l’intimidation", explique-t-il à nos confrères de Mediapart. "J’ai seulement dit que je trouvais cela choquant. Ce n’est pas le ministre de la Justice ni le président du MoDem qui a appelé, c’est le citoyen."


Fin mai, le ministre de la Justice avait déjà provoqué une vive émotion chez les magistrats en reprenant sur son compte Twitter un communiqué de Marielle de Sarnez sur une enquête la visant, ce qui pouvait là encore ressembler à une pression, le parquet étant directement sous l'autorité du ministre. Le cabinet de François Bayrou avait alors déjà assuré qu'il s'agissait d'un soutien strictement personnel, indépendamment de ses nouvelles fonctions. Ces dernières avaient d'ailleurs été rapidement effacées de la description de son compte...


https://www.franceinter.fr/politique/l-etonnant-coup-de-fil-de-francois-bayrou-a-radio-france


Ne confondez pas ma personnalité avec mon attitude. Ma personnalité est qui je suis, mon attitude dépend de qui vous êtes.
avatar
Lisa

Messages : 1431
Date d'inscription : 07/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Message par Lisa le Dim 11 Juin 2017 - 17:10

Pénicaud, Bayrou... quand le pouvoir sous Macron traite la presse comme au temps de l'ORTF


Les récentes pressions subies par certains médias illustrent des pratiques d'un autre temps de la part des ministres d'Emmanuel Macron.
Qu'elle semble déjà loin, l'époque de ce président fournisseur de confidences à tout va, et dont l'équipe gouvernementale laissait globalement la presse faire son travail, sans interventionnisme particulier (ou connu).

Sous la houlette d'un président très méfiant à l'égard des médias, lui-même encadré par un service de presse qui n'hésite pas à rentrer dans le lard des auteurs d'articles les moins élogieux sur Emmanuel Macron, les membres du gouvernement semblent suivre le mouvement. Et s'autorisent des initiatives que l'on pensait réservées au "vieux monde", celui moqué par Benjamin Griveaux, porte-parole LRM, et ses camarades.



Dernier avatar en date, la plainte contre X pour vol, violation du secret professionnel et recel annoncée par la ministre du Travail ce vendredi 9 juin après la publication par Libération de documents controversés sur la future réforme du code du travail. Pour justifier son geste, Muriel Pénicaud a évoqué sur France Info une administration bafouée par cette fuite dans la presse : "Cela porte atteinte à l'honneur et l'intégrité de toute l'administration. Chez les agents du ministère c'est très mal perçu. (...) Ils se sentent très atteints que l'un des leurs puisse faire une chose qui est si contraire aux lois de la République".
Au sein du quotidien, on croit assez peu à l'argument d'une administration blessée. Sur le site du journal, le journaliste Luc Peillon rappelle que "le vol et la violation du secret professionnel visent directement notre source, tandis que le recel permet d’attaquer Libération". Loin du soutien à une administration éplorée, cette démarche rappelle la plainte du mouvement En Marche le 11 mai contre la publication spécialisée La Lettre A, suite à un article sur les donateurs du parti d’Emmanuel Macron rédigé à partir des "MacronLeaks". Cette plainte s'appuyait sur le "recel d’atteinte à un système de traitement automatisé", destiné à condamner la publication et l’utilisation de données récupérées d’un piratage informatique. Dans les deux cas, les médias sont clairement visés. Et la volonté de faire pression manifeste.

François Bayrou, c'est simple comme un coup de fil

Dans un autre style, le récent coup de fil de François Bayrou à Radio France ne manque pas non plus d'audace. Fâché de la tournure prise par le traitement médiatique de l'affaire des soupçons d'emplois fictifs au MoDem, le tout nouveau ministre de la Justice s'est fendu d'un appel le mercredi 7 juin auprès de Jacques Monin, directeur de la cellule investigations de Radio France. "Il s'est plaint auprès de moi en expliquant que des journalistes de la direction de l'investigation auraient des méthodes inquisitrices, qu'ils jetteraient le soupçon sur des salariés du MoDem en les interrogeant de manière abusive, raconte le journaliste. Il explique qu'il voit passer dans son bureau des salariés qui pleurent, et qu'il se doit de les protéger..."


Je ne fais jamais pression sur les journalistes
François BayrouMinistre de la Justice


Après avoir évoqué la possibilité d'une qualification de harcèlement au cours du même appel, le garde des Sceaux a nié toute volonté de faire pression sur une équipe de journalistes en pleine enquête sur son propre parti. Auprès de l'AFP, François Bayrou tente de s'expliquer : « J’ai dit que les jeunes femmes [contactées dans le cadre de l'enquête] ressentaient comme du harcèlement ces appels sur leurs portables personnels". À Mediapart, le patron du MoDem assure que "ce n’est pas une menace, ni de l’intimidation""J’ai seulement dit que je trouvais cela choquant. Ce n’est pas le ministre de la Justice ni le président du MoDem qui a appelé, c’est le citoyen", tente benoîtement François Bayrou, avant d'ajouter : "Je ne fais jamais pression sur les journalistes". Séparer son statut de ministre de celui de "citoyen", un sacré argument déjà lancé par l'équipe Bayrou quand celui-ci avait tweeté en soutien à Marielle de Sarnez. Sous la bannière de la République en marche, il y a un début à tout




https://www.marianne.net/politique/penicaud-bayrou-quand-le-pouvoir-sous-macron-traite-la-presse-comme-au-temps-de-l-ortf?utm_medium=Social&utm_campaign=Echobox&utm_source=Twitter#link_time=1497187260


Ne confondez pas ma personnalité avec mon attitude. Ma personnalité est qui je suis, mon attitude dépend de qui vous êtes.
avatar
Lisa

Messages : 1431
Date d'inscription : 07/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Message par dugenou le Dim 11 Juin 2017 - 23:44

Dites Lisa, vous pensez que Bayrou a déjà fait ce genre d'appel téléphonique lorsque Fillon était dans la "tourmente" ? Hum

dugenou

Messages : 2815
Date d'inscription : 02/04/2014
Age : 56
Localisation : en France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Message par Lisa le Mar 13 Juin 2017 - 21:46

dugenou a écrit:Dites Lisa, vous pensez que Bayrou a déjà fait ce genre d'appel téléphonique lorsque Fillon était dans la "tourmente" ? Hum



Sûrement, mais pas pour le défendre...  Very Happy 
J'espère qu'EM va le sortir vite fait du gouvernement car ce type va causer problème.



Edouard Philippe et les "passions" du citoyen Bayrou

"Discrétion, solidarité, discipline" : c'était les consignes dictées par le Président lors du conseil des ministres, le 18 mai, et rappelées par le porte-parole Christophe Castaner. On a pourtant assisté mardi 13 juin à une première passe d'armes, un premier couac au sein de l'exécutif. En direct sur franceinfo, Edouard Philippe a recadré François Bayrou. Il l'a rappelé à son devoir d'exemplarité, après le coup de fil passé à Radio France avant la diffusion d'une enquête sur les assistants parlementaires du Modem. C'est le premier acte d'autorité d'Edouard Philippe sur son équipe.


Acte I, mardi matin sur franceinfo, dans l'émission 8h30 Aphatie. Le Premier ministre reprend François Bayrou sur son argumentation. Ce dernier avait assuré que ce n'était pas le Garde des Sceaux ou le président du MoDem mais le "citoyen" qui réagissait. "Quand on est ministre, on ne peut plus réagir comme quand on est un simple citoyen, a prévenu Edouard Philippe. Quand on est ministre, on n'est plus simplement un homme animé par ses passions ou par sa mauvaise humeur ou par son indignation."


Acte II, François Bayrou lui a répondu à distance, mardi après-midi en déplacement à Lens. "Chaque fois qu'il y aura quelque chose à dire à des Français, des responsables, qu'ils soient politiques, journalistiques (sic), médiatiques, je le dirai."


Pas d'acte III, assure Matignon. Edouard Philippe a dit ce qu'il avait à dire sur franceinfo. Il est urgent de ne pas souffler davantage sur les braises alors que François Bayrou propose mercredi en conseil des ministres son projet de loi sur la moralisation de la vie politique.


Le MoDem, de soutien décisif à quantité négligeable ?

Des tensions entre Edouard Philippe et François Bayrou, entre République en marche et MoDem ? Tout va bien, a répondu le secrétaire général du MoDem, Marc Fesneau. "On n'a jamais construit les choses averc l'idée que l'un ou l'autre ait la clé à lui tout seul. Laissons de côté cette affaire et le deuxième tour..." Et pourtant, la donne a changé depuis le coup de pouce décisif de Bayrou pendant la campagne présidentielle. Avec une cinquantaine de députés noyés dans une future marée de marcheurs à l'arrivée, le MoDem n'est plus essentiel pour Macron.


Ne confondez pas ma personnalité avec mon attitude. Ma personnalité est qui je suis, mon attitude dépend de qui vous êtes.
avatar
Lisa

Messages : 1431
Date d'inscription : 07/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Message par dugenou le Mar 13 Juin 2017 - 21:47

Lisa a écrit:

dugenou a écrit:Dites Lisa, vous pensez que Bayrou a déjà fait ce genre d'appel téléphonique lorsque Fillon était dans la "tourmente" ? Hum





Sûrement, mais pas pour le défendre...  Very Happy 
J'espère qu'EM va le sortir vite fait du gouvernement car ce type va causer problème.



Edouard Philippe et les "passions" du citoyen Bayrou



"Discrétion, solidarité, discipline" : c'était les consignes dictées par le Président lors du conseil des ministres, le 18 mai, et rappelées par le porte-parole Christophe Castaner. On a pourtant assisté mardi 13 juin à une première passe d'armes, un premier couac au sein de l'exécutif. En direct sur franceinfo, Edouard Philippe a recadré François Bayrou. Il l'a rappelé à son devoir d'exemplarité, après le coup de fil passé à Radio France avant la diffusion d'une enquête sur les assistants parlementaires du Modem. C'est le premier acte d'autorité d'Edouard Philippe sur son équipe.


Acte I, mardi matin sur franceinfo, dans l'émission 8h30 Aphatie. Le Premier ministre reprend François Bayrou sur son argumentation. Ce dernier avait assuré que ce n'était pas le Garde des Sceaux ou le président du MoDem mais le "citoyen" qui réagissait. "Quand on est ministre, on ne peut plus réagir comme quand on est un simple citoyen, a prévenu Edouard Philippe. Quand on est ministre, on n'est plus simplement un homme animé par ses passions ou par sa mauvaise humeur ou par son indignation."


Acte II, François Bayrou lui a répondu à distance, mardi après-midi en déplacement à Lens. "Chaque fois qu'il y aura quelque chose à dire à des Français, des responsables, qu'ils soient politiques, journalistiques (sic), médiatiques, je le dirai."


Pas d'acte III, assure Matignon. Edouard Philippe a dit ce qu'il avait à dire sur franceinfo. Il est urgent de ne pas souffler davantage sur les braises alors que François Bayrou propose mercredi en conseil des ministres son projet de loi sur la moralisation de la vie politique.


Le MoDem, de soutien décisif à quantité négligeable ?



Des tensions entre Edouard Philippe et François Bayrou, entre République en marche et MoDem ? Tout va bien, a répondu le secrétaire général du MoDem, Marc Fesneau. "On n'a jamais construit les choses averc l'idée que l'un ou l'autre ait la clé à lui tout seul. Laissons de côté cette affaire et le deuxième tour..." Et pourtant, la donne a changé depuis le coup de pouce décisif de Bayrou pendant la campagne présidentielle. Avec une cinquantaine de députés noyés dans une future marée de marcheurs à l'arrivée, le MoDem n'est plus essentiel pour Macron.

Ils ont intérêt à le virer rapidement, Bayrou soutient qu'il ne la fermera pas quoiqu'il arrive. Un peu trop sur de lui le monsieur, il faut qu'il comprenne qu'il n'est pas le patron

dugenou

Messages : 2815
Date d'inscription : 02/04/2014
Age : 56
Localisation : en France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Message par Lisa le Mer 14 Juin 2017 - 10:14



Ne confondez pas ma personnalité avec mon attitude. Ma personnalité est qui je suis, mon attitude dépend de qui vous êtes.
avatar
Lisa

Messages : 1431
Date d'inscription : 07/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Message par ledevois le Mer 14 Juin 2017 - 10:25

Lisa a écrit:

 Vraiment une merde irresponsable ce type


François Hollande : répondant à l’objection « ça coûte très cher » d’un journaliste : « non, c’est l’État qui paye » (TF1 01/16)
avatar
ledevois

Messages : 4873
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Message par Caïman13 le Mer 14 Juin 2017 - 10:26

Le Modem est grillé ! Cela me fait penser au PCF du "programme commun" de Mitterrand en 81... Elu grace aux voix néo-communistes, Mitterrand réussi à éliminer le PCF de l'influence politique qu'il avait encore.
Macron fait pareil avec le Modem !
avatar
Caïman13

Messages : 606
Date d'inscription : 23/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Message par ledevois le Mer 14 Juin 2017 - 10:30

Caïman13 a écrit:Le Modem est grillé ! Cela me fait penser au PCF du "programme commun" de Mitterrand en 81... Elu grace aux voix néo-communistes, Mitterrand réussi à éliminer le PCF de l'influence politique qu'il avait encore.
Macron fait pareil avec le Modem !

 Ils vont avoir tout de même une quarantaine de députés -- pour ça qu'il pavoise ce con -


François Hollande : répondant à l’objection « ça coûte très cher » d’un journaliste : « non, c’est l’État qui paye » (TF1 01/16)
avatar
ledevois

Messages : 4873
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Message par Caïman13 le Mer 14 Juin 2017 - 10:53

Une quarantaine de députés qui vont rentrer dans le rang macroniste... Il a tort de pavoiser, le con !
avatar
Caïman13

Messages : 606
Date d'inscription : 23/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Message par dugenou le Mer 14 Juin 2017 - 14:37

Caïman13 a écrit:Une quarantaine de députés qui vont rentrer dans le rang macroniste... Il a tort de pavoiser, le con !



Il était à 0 député, alors 40 c'est mieux que rien. Il devrait cependant s'inquiéter pour sa place de ministre de la justice.

dugenou

Messages : 2815
Date d'inscription : 02/04/2014
Age : 56
Localisation : en France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum