C'est un séisme au Moyen-Orient : Ryad, Le Caire, Abou Dhabi et Manama ont rompu lundi avec le Qatar, accusé de soutenir le "terrorisme", quinze jours après un voyage de Donald Trump qui avait exhorté les pays musulmans à se mobiliser contre l'extrémisme.
Le Qatar, qui se targue de jouer un rôle régional et d'avoir été choisi pour organiser le Mondial-2022 de football, a également été exclu de la coalition militaire arabe qui combat des rebelles pro-iraniens au Yémen. Le Qatar, que cet isolement pourrait hautement pénaliser, dénonce une "injustice".


Encore un beau sac de noeuds ... suivant la coalition à laquelle vous appartenez, on vous montre du doigt.


Qui sont les plus impliqués dans le terrorisme ??? Qui sait ? Peut-être les services secrets.

Chacun défend sa chapelle !