Affaires : ces 8 candidats qui font boiter La République en marche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Affaires : ces 8 candidats qui font boiter La République en marche

Message par Lisa le Ven 2 Juin 2017 - 8:57

Affaires : ces 8 candidats qui font boiter La République en marche


Le parti d'Emmanuel Macron voit revenir comme un boomerang des polémiques morales sur des candidats qu'il a investis pour les législatives.

La campagne des législatives n'est décidément pas un long fleuve tranquille pour La République en marche (REM). Huit candidats macronistes qui postulent pour un mandat à l'Assemblée nationaleont été (ou sont encore) soit impliqués dans des dossiers de justice pénale soit mis en cause moralement. Peu importe l'issue de la procédure ou le dénouement de l'intrigue, ce contexte fait tache puisque nos nouveaux gouvernants ont fait de la moralisation de la vie politique une priorité avec l'imminence d'un projet de loi sur la question.





Cette situation inconfortable pour REM a commencé la semaine dernière avec l'affaire Richard Ferrand. Candidat dans le Finistère, ce parlementaire proche d'Emmanuel Macron aurait avec sa compagne tiré profit d'une juteuse opération immobilière, selon Le Canard enchaîné. En 2011, Richard Ferrand est directeur général des Mutuelles de Bretagne, un organisme à but non lucratif. L'association se met en quête d'un nouveau local à Brest pour abriter un centre de soins. À la suite d'un appel d'offres, un bail est conclu avec une société civile immobilière (SCI) dont la gérante est Sandrine Doucen, qui est... la conjointe de Richard Ferrand. Un loyer annuel de 42 000 euros doit être versé par les Mutuelles de Bretagne.

Conflit d'intérêts en 2012

Mieux, la SCI était en cours de formation lors de la négociation de ce bail, n'était pas encore propriétaire des lieux et n'avait donc pas encore d'existence légale pour conclure un tel contrat. Un enregistrement est alors effectué par Mme Doucen et un ami est sollicité pour l'occasion (il faut être au minimum deux pour créer une SCI) une fois conclu l'accord financier avec les Mutuelles de Bretagne. La répartition du capital de 100 euros est également peu équitable puisque l'ami en question ne place qu'un seul petit euro, tandis que Sandrine Doucen investit les 99 autres. Ce n'est qu'après toutes ces manœuvres que la SCI se porte vraiment acquéreur des locaux qu'elle loue ensuite aux Mutuelles.
Ces dernières vont aussi généreusement financer des travaux de rénovation de ce local à hauteur de 184 000 euros. Autre révélation, le député Richard Ferrand se situait en plein conflit d'intérêts à l'automne 2012 lorsque, avec d'autres parlementaires, il déposa une proposition de loi permettant aux mutualistes de fournir des cotisations moindres à ses adhérents. Problème, il dirigeait aussi les Mutuelles de Bretagne à cette époque... Mais cette affaire, dans laquelle le procureur de la République de Brest a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire, n'est pas isolée, au milieu d'un océan de vertu estampillé REM.

Véronique Avril, marchande de sommeil ?

La candidate REM de la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis est accusée par Mediapart d'être une cynique spéculatrice immobilière. En 2011, Véronique Avril achète un appartement de 23 mètres carrés à Saint-Denis. Premier hic, ce bien est classé en état de péril imminent selon plusieurs arrêtés pris... entre 2004 et 2008. Second couac, cette ex-membre du conseil d'administration de Médecins sans frontières aurait loué ensuite cet appartement à une famille de cinq personnes pour 650 euros par mois, un loyer au-dessus des tarifs habituellement pratiqués dans cette commune. De son côté, Véronique Avril pointe du doigt la passivité de la mairie pour entamer les travaux de rénovation de l'immeuble.

Saïd Ousmane Diallo, le dérapage verbal

Saïd Ousmane Diallo, 45 ans, est le suppléant de la candidate REM Corinne Versini dans la 4e circonscription de Marseille. Une sordide histoire datant de 2012 remonte à la surface à la suite d'une remarque d'une auditrice de France Inter qui fait état d'une conversation téléphonique enregistrée dans laquelle M. Diallo tient les propos suivants sur le candidat PS Patrick Mennucci : « Je les ai revus. Ils m'ont dit que ce gros porc-là, si c'était pas la politique, il aurait disparu. La seule chance qu'il a, à l'heure actuelle, c'est qu'il est sous le feu des médias, sinon il lui serait arrivé comme à l'autre… Tu te souviens de Piat, elle s'est fait tuer à Hyères ! Elle aussi, elle avait trop ouvert sa gueule. Ils veulent détruire Patrick parce qu'il a des trucs avec Guérini, il a mis les projecteurs sur Guérini. » Il y a cinq ans, le contexte électoral était déjà agité avec ce duel opposant Patrick Mennucci à l'ex-PS Lisette Narducci, proche de Jean-Noël Guérini. Cette déclaration avait fait l'objet d'une plainte à l'époque de la part de M. Mennucci pour menaces de mort.

Émilie Guérel, fraudeuse sociale ?

La candidate REM à La Seyne-sur-Mer est poursuivie pour fraude à l'assurance-maladie... par un autre candidat macron-compatible Jean-Pierre Colin (UDI). Professeur d'anglais, Émilie Guérel est en congé maladie depuis décembre. Or, tel un employé lambda pris sur le fait à cause des réseaux sociaux, sa page Facebook montre clairement qu'elle profite de son congé pour faire campagne sur le terrain. Le tribunal de grande instance de Toulon sera chargé de trancher la question.

Marielle de Sarnez : encore des emplois fictifs ?

L'eurodéputée centriste, qui se présente à Paris pour les législatives avec l'étiquette REM, fait l'objet d'une enquête préliminaire, ainsi que 18 autres de ses confrères, pour « abus de confiance » portant sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires à Strasbourg. En retour, elle a porté plainte contre celle qui a révélé l'affaire, Sophie Montel (FN), pour dénonciation calomnieuse.

Houmria Berrada, la falsificatrice

Candidate dans la 2e circonscription du Nord, Houmria Berrada a été condamnée en mars 2011 à huit mois de prison avec sursis pour faux et usage de faux. Elle avait présenté en 2010 un diplôme falsifié de l'Institut d'études judiciaires pour intégrer l'école lilloise des avocats (Ixad). Contactée par La Voix du Nord, l'intéressée précise que cette condamnation ne figure pas sur son casier judiciaire. Mais Christophe Itier, le responsable départemental REM qui l'a investie pour ce scrutin, n'exclut pas de faire examiner son cas par le comité d'éthique du mouvement. Ce n'est pas la première fois qu'une polémique est associée à Houmria Berrada. Il y a quelques jours, elle avait commis une « maladresse » en ouvrant une cagnotte en ligne pour financer sa campagne électorale, ce qui est illégal. Dénoncé par une conseillère municipale LR de Villeneuve-d'Ascq, cet appel aux dons a été supprimé.

Olivier Serva, l'homophobe repenti ?

Interrogé en 2012 sur la chaîne Guadeloupe 1ère, Olivier Serva, aujourd'hui candidat REM en Guadeloupe, évoquait en ces termes l'homosexualité et le mariage pour tous : « Pour le chrétien que je suis, quand je lis la Bible, l'hétéronomie, il est écrit que, quand un homme couche avec un homme ou qu'une femme couche avec une femme, c'est une abomination », des propos retrouvés par StreetPress. Aujourd'hui, il assure regretter ces propos et, sur Franceinfo, il a démenti le fait d'homophobe. Jean-Paul Delevoye, président de la Commission nationale d'investiture d'En marche !, s'est dit ennuyé de cette déclaration incompatible avec la charte du mouvement, mais plaide pour la rédemption d'Olivier Serva avant d'envisager un retrait de son investiture.

Pierre Cabaré, l'inéligible 

Il est le seul à avoir « sauté » pour le moment. L'investiture de Pierre Cabaré (Haute-Garonne) a été suspendue après les révélations de La Dépêche du Midi et de l'AFP sur sa condamnation à une peine d'inéligibilité en 2003 pour rejet de ses comptes de campagne. Le parti applique une promesse d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle : « Aucun candidat ne devra avoir de casier judiciaire ni avoir subi de peines d'inéligibilité. »


Ne confondez pas ma personnalité avec mon attitude. Ma personnalité est qui je suis, mon attitude dépend de qui vous êtes.
avatar
Lisa

Messages : 1450
Date d'inscription : 07/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires : ces 8 candidats qui font boiter La République en marche

Message par ledevois le Ven 2 Juin 2017 - 9:24

Lisa a écrit:Affaires : ces 8 candidats qui font boiter La République en marche


Le parti d'Emmanuel Macron voit revenir comme un boomerang des polémiques morales sur des candidats qu'il a investis pour les législatives.



La campagne des législatives n'est décidément pas un long fleuve tranquille pour La République en marche (REM). Huit candidats macronistes qui postulent pour un mandat à l'Assemblée nationaleont été (ou sont encore) soit impliqués dans des dossiers de justice pénale soit mis en cause moralement. Peu importe l'issue de la procédure ou le dénouement de l'intrigue, ce contexte fait tache puisque nos nouveaux gouvernants ont fait de la moralisation de la vie politique une priorité avec l'imminence d'un projet de loi sur la question.





Cette situation inconfortable pour REM a commencé la semaine dernière avec l'affaire Richard Ferrand. Candidat dans le Finistère, ce parlementaire proche d'Emmanuel Macron aurait avec sa compagne tiré profit d'une juteuse opération immobilière, selon Le Canard enchaîné. En 2011, Richard Ferrand est directeur général des Mutuelles de Bretagne, un organisme à but non lucratif. L'association se met en quête d'un nouveau local à Brest pour abriter un centre de soins. À la suite d'un appel d'offres, un bail est conclu avec une société civile immobilière (SCI) dont la gérante est Sandrine Doucen, qui est... la conjointe de Richard Ferrand. Un loyer annuel de 42 000 euros doit être versé par les Mutuelles de Bretagne.

Conflit d'intérêts en 2012



Mieux, la SCI était en cours de formation lors de la négociation de ce bail, n'était pas encore propriétaire des lieux et n'avait donc pas encore d'existence légale pour conclure un tel contrat. Un enregistrement est alors effectué par Mme Doucen et un ami est sollicité pour l'occasion (il faut être au minimum deux pour créer une SCI) une fois conclu l'accord financier avec les Mutuelles de Bretagne. La répartition du capital de 100 euros est également peu équitable puisque l'ami en question ne place qu'un seul petit euro, tandis que Sandrine Doucen investit les 99 autres. Ce n'est qu'après toutes ces manœuvres que la SCI se porte vraiment acquéreur des locaux qu'elle loue ensuite aux Mutuelles.
Ces dernières vont aussi généreusement financer des travaux de rénovation de ce local à hauteur de 184 000 euros. Autre révélation, le député Richard Ferrand se situait en plein conflit d'intérêts à l'automne 2012 lorsque, avec d'autres parlementaires, il déposa une proposition de loi permettant aux mutualistes de fournir des cotisations moindres à ses adhérents. Problème, il dirigeait aussi les Mutuelles de Bretagne à cette époque... Mais cette affaire, dans laquelle le procureur de la République de Brest a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire, n'est pas isolée, au milieu d'un océan de vertu estampillé REM.

Véronique Avril, marchande de sommeil ?



La candidate REM de la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis est accusée par Mediapart d'être une cynique spéculatrice immobilière. En 2011, Véronique Avril achète un appartement de 23 mètres carrés à Saint-Denis. Premier hic, ce bien est classé en état de péril imminent selon plusieurs arrêtés pris... entre 2004 et 2008. Second couac, cette ex-membre du conseil d'administration de Médecins sans frontières aurait loué ensuite cet appartement à une famille de cinq personnes pour 650 euros par mois, un loyer au-dessus des tarifs habituellement pratiqués dans cette commune. De son côté, Véronique Avril pointe du doigt la passivité de la mairie pour entamer les travaux de rénovation de l'immeuble.

Saïd Ousmane Diallo, le dérapage verbal



Saïd Ousmane Diallo, 45 ans, est le suppléant de la candidate REM Corinne Versini dans la 4e circonscription de Marseille. Une sordide histoire datant de 2012 remonte à la surface à la suite d'une remarque d'une auditrice de France Inter qui fait état d'une conversation téléphonique enregistrée dans laquelle M. Diallo tient les propos suivants sur le candidat PS Patrick Mennucci : « Je les ai revus. Ils m'ont dit que ce gros porc-là, si c'était pas la politique, il aurait disparu. La seule chance qu'il a, à l'heure actuelle, c'est qu'il est sous le feu des médias, sinon il lui serait arrivé comme à l'autre… Tu te souviens de Piat, elle s'est fait tuer à Hyères ! Elle aussi, elle avait trop ouvert sa gueule. Ils veulent détruire Patrick parce qu'il a des trucs avec Guérini, il a mis les projecteurs sur Guérini. » Il y a cinq ans, le contexte électoral était déjà agité avec ce duel opposant Patrick Mennucci à l'ex-PS Lisette Narducci, proche de Jean-Noël Guérini. Cette déclaration avait fait l'objet d'une plainte à l'époque de la part de M. Mennucci pour menaces de mort.

Émilie Guérel, fraudeuse sociale ?



La candidate REM à La Seyne-sur-Mer est poursuivie pour fraude à l'assurance-maladie... par un autre candidat macron-compatible Jean-Pierre Colin (UDI). Professeur d'anglais, Émilie Guérel est en congé maladie depuis décembre. Or, tel un employé lambda pris sur le fait à cause des réseaux sociaux, sa page Facebook montre clairement qu'elle profite de son congé pour faire campagne sur le terrain. Le tribunal de grande instance de Toulon sera chargé de trancher la question.

Marielle de Sarnez : encore des emplois fictifs ?



L'eurodéputée centriste, qui se présente à Paris pour les législatives avec l'étiquette REM, fait l'objet d'une enquête préliminaire, ainsi que 18 autres de ses confrères, pour « abus de confiance » portant sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires à Strasbourg. En retour, elle a porté plainte contre celle qui a révélé l'affaire, Sophie Montel (FN), pour dénonciation calomnieuse.

Houmria Berrada, la falsificatrice



Candidate dans la 2e circonscription du Nord, Houmria Berrada a été condamnée en mars 2011 à huit mois de prison avec sursis pour faux et usage de faux. Elle avait présenté en 2010 un diplôme falsifié de l'Institut d'études judiciaires pour intégrer l'école lilloise des avocats (Ixad). Contactée par La Voix du Nord, l'intéressée précise que cette condamnation ne figure pas sur son casier judiciaire. Mais Christophe Itier, le responsable départemental REM qui l'a investie pour ce scrutin, n'exclut pas de faire examiner son cas par le comité d'éthique du mouvement. Ce n'est pas la première fois qu'une polémique est associée à Houmria Berrada. Il y a quelques jours, elle avait commis une « maladresse » en ouvrant une cagnotte en ligne pour financer sa campagne électorale, ce qui est illégal. Dénoncé par une conseillère municipale LR de Villeneuve-d'Ascq, cet appel aux dons a été supprimé.

Olivier Serva, l'homophobe repenti ?



Interrogé en 2012 sur la chaîne Guadeloupe 1ère, Olivier Serva, aujourd'hui candidat REM en Guadeloupe, évoquait en ces termes l'homosexualité et le mariage pour tous : « Pour le chrétien que je suis, quand je lis la Bible, l'hétéronomie, il est écrit que, quand un homme couche avec un homme ou qu'une femme couche avec une femme, c'est une abomination », des propos retrouvés par StreetPress. Aujourd'hui, il assure regretter ces propos et, sur Franceinfo, il a démenti le fait d'homophobe. Jean-Paul Delevoye, président de la Commission nationale d'investiture d'En marche !, s'est dit ennuyé de cette déclaration incompatible avec la charte du mouvement, mais plaide pour la rédemption d'Olivier Serva avant d'envisager un retrait de son investiture.

Pierre Cabaré, l'inéligible 



Il est le seul à avoir « sauté » pour le moment. L'investiture de Pierre Cabaré (Haute-Garonne) a été suspendue après les révélations de La Dépêche du Midi et de l'AFP sur sa condamnation à une peine d'inéligibilité en 2003 pour rejet de ses comptes de campagne. Le parti applique une promesse d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle : « Aucun candidat ne devra avoir de casier judiciaire ni avoir subi de peines d'inéligibilité. »

Lui même macron tout comme Hollande ne sont pas clair sur la déclaration de leur patrimoine ---


François Hollande : répondant à l’objection « ça coûte très cher » d’un journaliste : « non, c’est l’État qui paye » (TF1 01/16)
avatar
ledevois

Messages : 4912
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires : ces 8 candidats qui font boiter La République en marche

Message par frenchie07F le Ven 2 Juin 2017 - 10:47

ACCUSER C' EST ...TOMBER DANS LA FACILITE...BOUM...AÎE....
MAIS là NOUS VOYONS BIEN QUE TOUS DEUX VOUS CHERCHEZ A AIDER LE PEUPLE...CAR SEULS DES INNOCENTS " S' EXPRIMENT5 AINSI "...ou alors cela s' approche de la délation ????


...ENFIN...ELAGUER C' EST FAIT.... ALORS ...EN MARCHE ENSEMBLE...
avatar
frenchie07F

Messages : 12089
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires : ces 8 candidats qui font boiter La République en marche

Message par Lisa le Ven 2 Juin 2017 - 10:56

frenchie07F a écrit:ACCUSER C' EST ...TOMBER DANS LA FACILITE...BOUM...AÎE....
MAIS là NOUS VOYONS BIEN QUE TOUS DEUX VOUS CHERCHEZ A AIDER LE PEUPLE...CAR SEULS DES INNOCENTS " S' EXPRIMENT5 AINSI "...ou alors cela s' approche de la délation ????


Il ne vous reste plus qu'à attaquer "Le Point"  rires


Ne confondez pas ma personnalité avec mon attitude. Ma personnalité est qui je suis, mon attitude dépend de qui vous êtes.
avatar
Lisa

Messages : 1450
Date d'inscription : 07/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires : ces 8 candidats qui font boiter La République en marche

Message par frenchie07F le Ven 2 Juin 2017 - 11:05

ah! le point ...ce journal extrémiste de gauche-gauche Very Happy
Tu as déjà lu LE POINT - VIRGULE ???


...ENFIN...ELAGUER C' EST FAIT.... ALORS ...EN MARCHE ENSEMBLE...
avatar
frenchie07F

Messages : 12089
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires : ces 8 candidats qui font boiter La République en marche

Message par The Snake le Ven 2 Juin 2017 - 11:46

Lisa a écrit:

frenchie07F a écrit:ACCUSER C' EST ...TOMBER DANS LA FACILITE...BOUM...AÎE....
MAIS là NOUS VOYONS BIEN QUE TOUS DEUX VOUS CHERCHEZ A AIDER LE PEUPLE...CAR SEULS DES INNOCENTS " S' EXPRIMENT5 AINSI "...ou alors cela s' approche de la délation ????




Il ne vous reste plus qu'à attaquer "Le Point"  rires

Et toi Fopif, il ne te reste plus que tes yeux pour pleurer...
Sondage du jour... On n'est pas vraiment dans la marge d'erreur...


Les manipulateurs d'opinion publique, les gros losers haineux PS comme les cocus LR vont avoir à comprendre que là aussi, les temps ont changé. Les Français sont devenus adultes, ils réfléchissent par eux mêmes et ne se laissent plus conduire comme des moutons par les campagnes d'intoxication massive...


Sondage du jour avec projection en sièges... Ca cause...



Projections de @IpsosFrance pour @lemondefr et @CEVIPOF
LREM 395-425 sièges
LR-UDI 95-115
PS 25-35
FI 10-20
FN 5-15
#legislatives2017


C'est la vie...

K. Vonnegut Jr
avatar
The Snake

Messages : 14571
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires : ces 8 candidats qui font boiter La République en marche

Message par The Snake le Ven 2 Juin 2017 - 12:02

The Snake a écrit:
Projections de @IpsosFrance pour @lemondefr et @CEVIPOF

PS 25-35

#legislatives2017


Ca te fait quel effet, Fopif, de voir le  PS se diriger droit vers une rouste historique, 25 à 35 sièges, alors que dans l'Assemblée sortante il avait à lui seul  la majorité absolue?


Belle réussite pour les Frondeurs qui ont flingué le quinquennat Hollande, pas vrai Fopif? Le succès est total...


Le PS est mort... RIP...





C'est la vie...

K. Vonnegut Jr
avatar
The Snake

Messages : 14571
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires : ces 8 candidats qui font boiter La République en marche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum