L'édito de Thomas Legrand....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'édito de Thomas Legrand....

Message par The Snake le Jeu 1 Juin 2017 - 11:52

Les ressorts de "l'affaire Ferrand"


Vous vous intéressez aux ressorts de « l’affaire » Ferrand. Et vous mettez des guillemets à « affaire »

Oui parce que ce qui est révélé par la presse sur Richard Ferrand ne mérite pas de défrayer la chronique à ce point. Il s’agit d’une somme de petits arrangements légaux, de débrouille borderline à la française. Il ne s’agit pas d’un « Système Ferrand », d’une organisation frauduleuse ! Nous ne sommes ni dans du Balkany, du Dassault, du Cahuzac, ni même dans du Fillon ! Le rôle de la presse est de révéler et de hiérarchiser et, c’est vrai, il y un décalage entre la réalité du cas Ferrand, qu’il est utile de révéler, et l’espace médiatique qu’il occupe, manifestement démesuré.

Pourquoi ce décalage ?


D’abord, EM est censé répondre à la défiance générale envers la politique. Le moindre écart parait donc intolérable, c’est le père la vertu pris des jumelles à la main devant un pensionnat de jeunes filles. Mais il y a une autre raison moins avouable de notre part. Nous sommes -nous journalistes- sous le feu de la critique au regard de notre état supposé de béatitude devant le spectacle enchanteur des premiers pas du Président. 



En ce début de mandat, pouvoir et contre-pouvoir s’installent, se cherchent… Nous sommes dans une période très spéciale et qui (amoureux de l’esprit critique rassurez-vous) ne va pas durer. Grâce à sa maitrise de la chorégraphie présidentielle, Emmanuel Macron réalise un « sans faute », pour reprendre un poncif journalistique du moment. Et pour cause, il vit ces jours-ci sa période la plus aisée, celle des symboles, des actes de prestige valorisants. Mais il n’est encore entré dans le dur d’aucune réforme compliquée. La presse, comme, semble-t-il, une bonne partie de la population, trouve à ce nouveau Président beaucoup de qualités, et la première d'entre elle, c’est de bien incarner le pays. Ça plait aux Français restés un brin monarchistes. 


Mais trop d’admiration, trop de pamoison de la part de la presse, ne leur convient pas non plus parce qu’ils sont restés aussi un brin régicides. La presse, soucieuse de sa crédibilité, sur-compense en en faisant des tonnes sur Richard Ferrand. En fait, face à une communication présidentielle très élaborée, très vissée, la presse a une sorte de réaction, presque mécanique, de semonce préventive. 


Ses titres et ses articles sévères sur le cas Ferrand disent surtout « regardez, nous sommes indépendants, pas béats ». Il n’est pas sûr que les leçons de journalisme délivrées hier par le président pendant le conseil des ministres soit de nature à calmer le jeu. Mais le problème avec notre focalisation sur un dossier si peu épais, c’est que nous passons à côté d’autres sujets d’éthique, de morale publique plus problématiques. 


Par exemple quelle sera l’attitude et le pouvoir d’Audrey Boureleau, nommée conseillère agriculture à l’Elysée, sachant qu’elle était lobbyiste pour l’industrie viticole ? Que pense-t-elle de la lutte contre l’alcoolisme qui passe forcément par des mesures défavorables à la filière qu’elle défendait ? Sans plus de précisions sur ce sujet de la part de la présidence, le maintien de cette lobbyiste à son poste est certainement plus dommageable, pour la transparence et l’éthique du pouvoir, que le maintien de Richard Ferrand à son ministère.





C'est la vie...

K. Vonnegut Jr
avatar
The Snake

Messages : 14571
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito de Thomas Legrand....

Message par ledevois le Jeu 1 Juin 2017 - 11:58

The Snake a écrit:Les ressorts de "l'affaire Ferrand"


Vous vous intéressez aux ressorts de « l’affaire » Ferrand. Et vous mettez des guillemets à « affaire »

Oui parce que ce qui est révélé par la presse sur Richard Ferrand ne mérite pas de défrayer la chronique à ce point. Il s’agit d’une somme de petits arrangements légaux, de débrouille borderline à la française. Il ne s’agit pas d’un « Système Ferrand », d’une organisation frauduleuse ! Nous ne sommes ni dans du Balkany, du Dassault, du Cahuzac, ni même dans du Fillon ! Le rôle de la presse est de révéler et de hiérarchiser et, c’est vrai, il y un décalage entre la réalité du cas Ferrand, qu’il est utile de révéler, et l’espace médiatique qu’il occupe, manifestement démesuré.

Pourquoi ce décalage ?


D’abord, EM est censé répondre à la défiance générale envers la politique. Le moindre écart parait donc intolérable, c’est le père la vertu pris des jumelles à la main devant un pensionnat de jeunes filles. Mais il y a une autre raison moins avouable de notre part. Nous sommes -nous journalistes- sous le feu de la critique au regard de notre état supposé de béatitude devant le spectacle enchanteur des premiers pas du Président. 



En ce début de mandat, pouvoir et contre-pouvoir s’installent, se cherchent… Nous sommes dans une période très spéciale et qui (amoureux de l’esprit critique rassurez-vous) ne va pas durer. Grâce à sa maitrise de la chorégraphie présidentielle, Emmanuel Macron réalise un « sans faute », pour reprendre un poncif journalistique du moment. Et pour cause, il vit ces jours-ci sa période la plus aisée, celle des symboles, des actes de prestige valorisants. Mais il n’est encore entré dans le dur d’aucune réforme compliquée. La presse, comme, semble-t-il, une bonne partie de la population, trouve à ce nouveau Président beaucoup de qualités, et la première d'entre elle, c’est de bien incarner le pays. Ça plait aux Français restés un brin monarchistes. 


Mais trop d’admiration, trop de pamoison de la part de la presse, ne leur convient pas non plus parce qu’ils sont restés aussi un brin régicides. La presse, soucieuse de sa crédibilité, sur-compense en en faisant des tonnes sur Richard Ferrand. En fait, face à une communication présidentielle très élaborée, très vissée, la presse a une sorte de réaction, presque mécanique, de semonce préventive. 


Ses titres et ses articles sévères sur le cas Ferrand disent surtout « regardez, nous sommes indépendants, pas béats ». Il n’est pas sûr que les leçons de journalisme délivrées hier par le président pendant le conseil des ministres soit de nature à calmer le jeu. Mais le problème avec notre focalisation sur un dossier si peu épais, c’est que nous passons à côté d’autres sujets d’éthique, de morale publique plus problématiques. 


Par exemple quelle sera l’attitude et le pouvoir d’Audrey Boureleau, nommée conseillère agriculture à l’Elysée, sachant qu’elle était lobbyiste pour l’industrie viticole ? Que pense-t-elle de la lutte contre l’alcoolisme qui passe forcément par des mesures défavorables à la filière qu’elle défendait ? Sans plus de précisions sur ce sujet de la part de la présidence, le maintien de cette lobbyiste à son poste est certainement plus dommageable, pour la transparence et l’éthique du pouvoir, que le maintien de Richard Ferrand à son ministère.




 C'est parti pour l’enquête ---
 
Dans les appels d'offres des marchés publiques, les soumissionnaires doivent fournir certains documents (registre du commerce, SIRET, différents certificats de capacité etc) sinon les dossiers sont rejetés. Comment une société qui n'est pas constituée peut-elle soumissionner à un appel d'offres ? cela est n'est pas recevable par la dite commission. Cette opération est illégale. Il y a donc à mon sens conflit d’intérêt et collusion.


François Hollande : répondant à l’objection « ça coûte très cher » d’un journaliste : « non, c’est l’État qui paye » (TF1 01/16)
avatar
ledevois

Messages : 4912
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito de Thomas Legrand....

Message par The Snake le Jeu 1 Juin 2017 - 12:46

ledevois a écrit:


 
Dans les appels d'offres des marchés publiques, les soumissionnaires doivent fournir certains documents (registre du commerce, SIRET, différents certificats de capacité etc) sinon les dossiers sont rejetés. Comment une société qui n'est pas constituée peut-elle soumissionner à un appel d'offres ? cela est n'est pas recevable par la dite commission. Cette opération est illégale. Il y a donc à mon sens conflit d’intérêt et collusion.





Déjà, on écrit "marchés publics" et pas "publiques", ce qui en dit déjà long sur le niveau de qualification de celui qui a écrit cette connerie. M'étonnerait que ce soit un juriste... Il y a quand même une dictée à l'examen pour avoir le diplome de juriste!



Et ensuite, il ne s'agit nullement dans ce cas là d'un "marché public", mais d'un marché tout ce qu'il y a de privé entre un loueur et un locataire... Pas le moindre centime d'argent public n'est en jeu...


Un commissaire aux comptes a été consulté pour s'assurer que tout était bien dans les clous, et il a répondu, lui comptable assermenté, que tout était nickel...


Suite à un dépot de plainte par Anticor et les gros losers indignes et haineux du PS qui n'ont toujours pas compris pourquoi ils se sont fait dévaliser comme au coin d'un bois et pourquoi ils vont mourir aux législatives, le Procureur de Brest n'a plus le choix que d'ouvrir une enquète préliminaire pour vérifier si les dires de la Mutuelle et de Ferrand sont véridiques et s'il n'existe pas d'entorse au Code de la Mutualité...


Pour le dernier point, le Commissaire aux Comptes a déjà répondu que tout était OK. Voilà, c'est tout, son avis d'expert assermenté a force de loi. S'il a menti ou s'il s'est trompé, il va pouvoir chercher un autre boulot, le gars, quand il sortira de prison! Il est douteux qu'il ait pris ce genre de risque, surtout à propos d'un deal aussi mineur...


Si Ferrand a dit la vérité jusque là, ce qui semble être le cas selon les administrateurs de la mutuelle qui ne tarissent pas d'éloges à son égard quant à ses qualités de gestionnaire, il n'a strictement rien à craindre d'une enquète préliminaire.


Pas du tout comme Fion, qui lui avait des tonnes de cadavres dans ses placards (plusieurs millions d'argent, là tout à fait public, distribués à sa famille pendant des décennies) révélés par l'enquète préliminaire et qui s'est enfoncé dans le mensonge jusqu'à une inéluctable mise en examen menant à sa mort politique...


C'est la vie...

K. Vonnegut Jr
avatar
The Snake

Messages : 14571
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito de Thomas Legrand....

Message par ledevois le Jeu 1 Juin 2017 - 15:50

The Snake a écrit:

ledevois a écrit:


 
Dans les appels d'offres des marchés publiques, les soumissionnaires doivent fournir certains documents (registre du commerce, SIRET, différents certificats de capacité etc) sinon les dossiers sont rejetés. Comment une société qui n'est pas constituée peut-elle soumissionner à un appel d'offres ? cela est n'est pas recevable par la dite commission. Cette opération est illégale. Il y a donc à mon sens conflit d’intérêt et collusion.







Déjà, on écrit "marchés publics" et pas "publiques", ce qui en dit déjà long sur le niveau de qualification de celui qui a écrit cette connerie. M'étonnerait que ce soit un juriste... Il y a quand même une dictée à l'examen pour avoir le diplome de juriste!



Et ensuite, il ne s'agit nullement dans ce cas là d'un "marché public", mais d'un marché tout ce qu'il y a de privé entre un loueur et un locataire... Pas le moindre centime d'argent public n'est en jeu...


Un commissaire aux comptes a été consulté pour s'assurer que tout était bien dans les clous, et il a répondu, lui comptable assermenté, que tout était nickel...


Suite à un dépot de plainte par Anticor et les gros losers indignes et haineux du PS qui n'ont toujours pas compris pourquoi ils se sont fait dévaliser comme au coin d'un bois et pourquoi ils vont mourir aux législatives, le Procureur de Brest n'a plus le choix que d'ouvrir une enquète préliminaire pour vérifier si les dires de la Mutuelle et de Ferrand sont véridiques et s'il n'existe pas d'entorse au Code de la Mutualité...


Pour le dernier point, le Commissaire aux Comptes a déjà répondu que tout était OK. Voilà, c'est tout, son avis d'expert assermenté a force de loi. S'il a menti ou s'il s'est trompé, il va pouvoir chercher un autre boulot, le gars, quand il sortira de prison! Il est douteux qu'il ait pris ce genre de risque, surtout à propos d'un deal aussi mineur...


Si Ferrand a dit la vérité jusque là, ce qui semble être le cas selon les administrateurs de la mutuelle qui ne tarissent pas d'éloges à son égard quant à ses qualités de gestionnaire, il n'a strictement rien à craindre d'une enquète préliminaire.


Pas du tout comme Fion, qui lui avait des tonnes de cadavres dans ses placards (plusieurs millions d'argent, là tout à fait public, distribués à sa famille pendant des décennies) révélés par l'enquète préliminaire et qui s'est enfoncé dans le mensonge jusqu'à une inéluctable mise en examen menant à sa mort politique...

Le dossier est entre les mains de la justice et ça va chier pour ton pot - rires


François Hollande : répondant à l’objection « ça coûte très cher » d’un journaliste : « non, c’est l’État qui paye » (TF1 01/16)
avatar
ledevois

Messages : 4912
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito de Thomas Legrand....

Message par The Snake le Jeu 1 Juin 2017 - 18:05

ledevois a écrit:

The Snake a écrit:













Déjà, on écrit "marchés publics" et pas "publiques", ce qui en dit déjà long sur le niveau de qualification de celui qui a écrit cette connerie. M'étonnerait que ce soit un juriste... Il y a quand même une dictée à l'examen pour avoir le diplome de juriste!



Et ensuite, il ne s'agit nullement dans ce cas là d'un "marché public", mais d'un marché tout ce qu'il y a de privé entre un loueur et un locataire... Pas le moindre centime d'argent public n'est en jeu...


Un commissaire aux comptes a été consulté pour s'assurer que tout était bien dans les clous, et il a répondu, lui comptable assermenté, que tout était nickel...


Suite à un dépot de plainte par Anticor et les gros losers indignes et haineux du PS qui n'ont toujours pas compris pourquoi ils se sont fait dévaliser comme au coin d'un bois et pourquoi ils vont mourir aux législatives, le Procureur de Brest n'a plus le choix que d'ouvrir une enquète préliminaire pour vérifier si les dires de la Mutuelle et de Ferrand sont véridiques et s'il n'existe pas d'entorse au Code de la Mutualité...


Pour le dernier point, le Commissaire aux Comptes a déjà répondu que tout était OK. Voilà, c'est tout, son avis d'expert assermenté a force de loi. S'il a menti ou s'il s'est trompé, il va pouvoir chercher un autre boulot, le gars, quand il sortira de prison! Il est douteux qu'il ait pris ce genre de risque, surtout à propos d'un deal aussi mineur...


Si Ferrand a dit la vérité jusque là, ce qui semble être le cas selon les administrateurs de la mutuelle qui ne tarissent pas d'éloges à son égard quant à ses qualités de gestionnaire, il n'a strictement rien à craindre d'une enquète préliminaire.


Pas du tout comme Fion, qui lui avait des tonnes de cadavres dans ses placards (plusieurs millions d'argent, là tout à fait public, distribués à sa famille pendant des décennies) révélés par l'enquète préliminaire et qui s'est enfoncé dans le mensonge jusqu'à une inéluctable mise en examen menant à sa mort politique...



Le dossier est entre les mains de la justice et ça va chier pour ton pot - rires

On verra... Pour le moment une enquète préliminaire cherche juste à comprendre les détails d'un affaire et à vérifier s'il y a eu un ou plusieurs délits commis. Elle ne préjuge en rien de la culpabilité de la personne concernée.


De ce qu'on sait de l'affaire, si Ferrand n'a pas menti il ne risque rien. Il n'y a strictement rien d'illégal, pas d'argent public ni aucune magouille liée à la politique...



Le Parquet avait déjà estimé que rien ne justifiait une enquète préliminaire mais la plainte déposée par les losers crevards d'Anticor l'oblige à en ouvrir une... Le PS a le feu au cul et si comme l'indique les sondages ils se retrouvent avec moins de 50 députés à l'Assemblée c'est la banqueroute financière assurée. Ils doivent se dire que tous les moyens sont bons pour tenter de récupérer quelques élus de plus et le pognon qui va avec... 


Comme on l'a compris depuis leur déroute historique à la présidentielle, les PS ne sont pas des moitiés d'espèces, ils sont prets à tout...


Pour Fion, aucune association liée à un parti politique n'a porté plainte. Il n'y a pas eu besoin, l'affaire était claire depuis le début... Il a très vite été mis en examen...


C'est la vie...

K. Vonnegut Jr
avatar
The Snake

Messages : 14571
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito de Thomas Legrand....

Message par ledevois le Jeu 1 Juin 2017 - 19:23

The Snake a écrit:

ledevois a écrit:









Le dossier est entre les mains de la justice et ça va chier pour ton pot - rires



On verra... Pour le moment une enquète préliminaire cherche juste à comprendre les détails d'un affaire et à vérifier s'il y a eu un ou plusieurs délits commis. Elle ne préjuge en rien de la culpabilité de la personne concernée.


De ce qu'on sait de l'affaire, si Ferrand n'a pas menti il ne risque rien. Il n'y a strictement rien d'illégal, pas d'argent public ni aucune magouille liée à la politique...



Le Parquet avait déjà estimé que rien ne justifiait une enquète préliminaire mais la plainte déposée par les losers crevards d'Anticor l'oblige à en ouvrir une... Le PS a le feu au cul et si comme l'indique les sondages ils se retrouvent avec moins de 50 députés à l'Assemblée c'est la banqueroute financière assurée. Ils doivent se dire que tous les moyens sont bons pour tenter de récupérer quelques élus de plus et le pognon qui va avec... 


Comme on l'a compris depuis leur déroute historique à la présidentielle, les PS ne sont pas des moitiés d'espèces, ils sont prets à tout...


Pour Fion, aucune association liée à un parti politique n'a porté plainte. Il n'y a pas eu besoin, l'affaire était claire depuis le début... Il a très vite été mis en examen...

 Moi je m'en tape des uns et des autres et chacun fait son cas et se démerde --- je demande justice et qu'il soit puni suivant la magouille qu'il a effectué ,et rembourse les adhérents ---


François Hollande : répondant à l’objection « ça coûte très cher » d’un journaliste : « non, c’est l’État qui paye » (TF1 01/16)
avatar
ledevois

Messages : 4912
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito de Thomas Legrand....

Message par The Snake le Jeu 1 Juin 2017 - 19:40

ledevois a écrit:



je demande justice et qu'il soit puni suivant la magouille qu'il a effectué ,et rembourse les adhérents ---

Ce n'est pas à toi de déterminer s'il est coupable ou pas, c'est au juge...


Pour le moment la justice en est à enquéter pour savoir s'il y a eu des faits délictuels de commis ou non...


Si Ferrand n'a pas menti, il n'y en a pas eu et l'enquète préliminaire se terminera en eau de boudin... S'il a menti (cas très peu probable quand un Commissaire aux Comptes valide le montage. Il faudrait que ce Commissaire assermenté ait aussi menti) il sera mis en examen par un juge...


T'as une notion très bizarre de la justice. Nous ne sommes plus à la terrible époque de la Mafia des Enculés...


C'est la vie...

K. Vonnegut Jr
avatar
The Snake

Messages : 14571
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito de Thomas Legrand....

Message par frenchie07F le Jeu 1 Juin 2017 - 21:15

Extrait de Ledev :
"""

 Moi je m'en tape des uns et des autres et chacun fait son cas et se démerde --- je demande justice et qu'il soit puni suivant la magouille qu'il a effectué ,et rembourse les adhérents ---   """

Ledev...tu mériterais une condamnation pour exercice illégal de la justice sans diplôme, sans ...il y a exagération électoraliste...
tu comprends au moins ? 
Tu n' énerves par manque de respect des textes légaux...là je ne suis pas d' accord de juger avant d' être entendu...nous ne sommes pas en Russie ici....SVOP...rectifies...merci


...ENFIN...ELAGUER C' EST FAIT.... ALORS ...EN MARCHE ENSEMBLE...
avatar
frenchie07F

Messages : 12089
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito de Thomas Legrand....

Message par ledevois le Ven 2 Juin 2017 - 9:36

frenchie07F a écrit:Extrait de Ledev :
"""

 Moi je m'en tape des uns et des autres et chacun fait son cas et se démerde --- je demande justice et qu'il soit puni suivant la magouille qu'il a effectué ,et rembourse les adhérents ---   """

Ledev...tu mériterais une condamnation pour exercice illégal de la justice sans diplôme, sans ...il y a exagération électoraliste...
tu comprends au moins ? 
Tu n' énerves par manque de respect des textes légaux...là je ne suis pas d' accord de juger avant d' être entendu...nous ne sommes pas en Russie ici....SVOP...rectifies...merci

 Rend toi compte de ce que les adhérents de la mutuelle doivent payer pour l'enrichissement personnel de Ferrand --- 
 Oueh --- tout n'est pas mauvais en Russie mais tout n'est pas non plus bon --et puis je m'en fiche c'est la France qui m'intéresse --


François Hollande : répondant à l’objection « ça coûte très cher » d’un journaliste : « non, c’est l’État qui paye » (TF1 01/16)
avatar
ledevois

Messages : 4912
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'édito de Thomas Legrand....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum