LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par frenchie07F le Jeu 25 Mai 2017 - 20:54

EXTRAIT :
Le président de la République est, quoi qu'il en soit, héritier d'une guerre qu'il n'a pas décidé, et avec laquelle il parait difficile de rompre politiquement. La contrainte du réel - les forces armées sont déjà employées au maximum de leurs capacités pour répondre à la menace terroriste sur le territoire national et mener les opérations extérieures au Sahel, en Centrafrique et au Levant - restreint encore les possibilités d'Emmanuel Macron. Si bien que des propositions comme l'instauration d'un service militaire universel d'un mois ou la construction d'un second porte-avions apparaissent comme des gadgets de campagne, à moins de consentir un sérieux effort budgétaire.
Européen convaincu
Pour en finir avec la politique des bouts de ficelle, Emmanuel Macron semble décidé à se tourner vers l'Europe. Le choix de l'europhile Sylvie Goulard à la tête des Armées n'a donc rien d'un hasard. Emmanuel Macron revendique l'ambition de "faire advenir une réelle autonomie stratégique au niveau européen". Il réactive ainsi le vieux projet d'une Europe de la Défense, véritable serpent de mer du Vieux continent.
Ce projet s'exprime d'abord au niveau opérationnel, Emmanuel Macron souhaitant par exemple la création d'un quartier général européen. Reste à savoir à quelle autorité politique cet état-major répondra. Le contour exact des ambitions du président de la République sur la création d'une véritable force européenne reste flou. "Notre autonomie doit s’exercer dans un cadre multilatéral", a cependant affirmé le président de la République. Il est donc probable qu'il se tourne davantage vers une multiplication des accords d'Etat à Etat, plus réaliste que la création d'une force européenne spécifique.
Poursuivant la politique engagée par la France avec les programmes d'hélicoptères Tigre ou d'avions A400M, Emmanuel Macron plaide également pour "un projet ambitieux de recherche technologique militaire". Une politique en rupture avec la doctrine d'indépendance nationale en matière d'armement, qui a présidé à la création de l'avion Rafale ou du fusil Famas.

L’industrie de Défense restera l’une des clefs de notre indépendance. Nous ne pouvons certes plus tout produire nous-mêmes, et il nous faut là aussi élaborer les conditions d’une autonomie stratégique européenne. Pour autant, je serai intransigeant quant au maintien au sein de l’industrie française d’un certain nombre de compétences", a cependant rassuré Emmanuel Macron, affirmant "savoir pouvoir compter sur l’excellence du groupe Dassault", dont les ventes financent en bonne partie la loi de programmation militaire.

Atlantiste pragmatique

La "montée en charge" d'une Défense européenne est censée compenser la baisse d'intérêt des États-Unis, tournés vers le Pacifique, pour cette zone stratégique. Donald Trump a d'ailleurs été clair: les armées européennes ne vivront pas ad vitam æternam aux crochets des Américains. Pendant la campagne, Emmanuel Macron a d'ailleurs pris acte:

"Les européens doivent apprendre à vivre avec le fait que Washington, à terme, souhaitera moins se préoccuper de la sécurité de notre continent."
Il tentera cependant d'obtenir de l'alliance militaire qu'elle s'implique davantage sur son "flanc sud", dans la lutte contre Daesh. Par ailleurs Emmanuel Macron a promis qu'il "assumera pleinement la place de notre pays dans l’Otan".
À ce titre, la revendication d'un héritage gaullo-mitterandien dans lequel Emmanuel Macron placerait ses pas tient davantage de la récupération politique (archaïque) que de la cohérence historique. Un exemple suffit: le général de Gaulle, jaloux de la souveraineté nationale, avait quitté le commandement intégré de l'Otan en 1966.

----------------------------------

L' EUROPE DOIT SE DOTER DES MOYENS POUR UNE DEFENSE EUROPEENNE AVEC SES MOYENS FINANCIERS...ET CHACUN DEVRA METTRE SA PARTICIPATION FINANCIERE PROPORTIONNELLE...Frenchie
-----------------------------------------
Extrait:
"""
Continuité de l'ère Le Drian
Si la pratique présidentielle tranchera certainement avec celle de François Hollande, Emmanuel Macron est pourtant loin d'incarner une rupture dans la gestion des armées françaises.
En premier lieu parce qu'il ne dispose que d'une marge de manœuvre restreinte dans un domaine où l'inertie politique est très forte. De fait, sa promesse électorale de porter la force opérationnelle française à 77.000 hommes est déjà prévue par la loi de programmation militaire 2014-2019. De même, la création d'une quatrième armée "cyber" consacrée à la lutte numérique a déjà été largement entamée par sous l'ère Le Drian.
À bien des égards, Emmanuel Macron ne sera que le continuateur de François Hollande. D'autant plus que certaines dispositions font l'objet d'un large consensus: l'augmentation du budget des Armées à 2% du PIB, défendue par plusieurs prétendants à l'Élysée (dont Emmanuel Macron), est surtout débattue quant à son calendrier, mais un accord de principe est bien là. De même, la hausse du taux de disponibilité du matériel - notamment des hélicoptères, l'augmentation des moyens logistiques (des avions de transport, par exemple), le renouvellement de la force stratégique (nucléaire) ou le développement des drones recueillent l'assentiment général.


...ENFIN...ELAGUER C' EST FAIT.... ALORS ...EN MARCHE ENSEMBLE...
avatar
frenchie07F

Messages : 12089
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par frenchie07F le Ven 26 Mai 2017 - 14:30

IL Y A déjà CELA MAIS EST-CE APPLIQUE ????
IL FAUT DONC REACTUALISER RAPIDEMENT...

----------------------------------------------------

extrait :

De sorte à maintenir la dynamique engagée dans ces domaines, le Conseil européen a demandé à la HR/VP de présenter un rapport sur la réalisation des objectifs énoncés dans les conclusions du Conseil de décembre 2013 et de formuler ses premières propositions sur les moyens de progresser. Au Conseil européen des 25 et 26 juin 2015, la HR/VP a été chargée d’élaborer une stratégie globale de l’Union européenne en matière de politique étrangère et de sécurité, dans la perspective du Conseil européen de juin 2016. Le Conseil a quant à lui confirmé à nouveau les principaux objectifs de la PSDC, fixés en 2013. Si les derniers événements semblent indiquer que la situation évolue dans cette direction, il faut néanmoins faire preuve de volonté politique et prendre des mesures cohérentes et suivies pour apporter toutes ces améliorations à la PSDC. Le Parlement a, pour sa part, démontré sa volonté d'agir et de prendre des initiatives politiques dans ce domaine. Premier résultat concret, le Parlement a proposé de financer un projet pilote sur la recherche en matière de PSDC sur le budget 2015 de l’Union et, pour la première fois donc, des fonds de l'Union ont été alloués à l'AED pour qu'elle mène des recherches sur les équipements militaires. LA STRATÉGIE GLOBALE DE L'UNION, LA PSDC ET LE PARLEMENT EUROPÉEN La stratégie globale pour la politique étrangère et de sécurité de l'Union européenne (SGUE) a été présentée au Conseil européen le 28 juin 2016 par la HR/VP Federica Mogherini. Mettant l'accent sur la sécurité, son ambition pour l'autonomie stratégique et son approche raisonnée et pragmatique de l'environnement de l'Europe, la SGUE indique un changement de philosophie important par rapport à la stratégie européenne de sécurité de 2003. Elle fixe cinq priorités pour la politique étrangère: la sécurité de l’Union; la résilience des États et des sociétés dans le voisinage oriental et méridional de l’Union; l’élaboration d’une stratégie coordonnée à l’égard des conflits; les ordres régionaux de coopération; et la gouvernance mondiale au XXIe siècle. Afin d'appliquer la nouvelle stratégie, l'Union européenne révisera les stratégies sectorielles existantes et élaborera et appliquera de nouvelles stratégies thématiques ou géographiques en conformité avec les priorités de la stratégie globale de l'Union. L'une d'elles sera une stratégie Fiches techniques sur l'Union européenne - 2017 4 sectorielle précisant le niveau d'ambition civilo-militaire, les tâches, les exigences et les priorités en matière de capacités de l'Union européenne. Les États membres ont accueilli favorablement la SGUE et, en juillet 2016, se sont déclarés prêts à poursuivre les travaux dans la phase d’application. Pour assurer un suivi fiable, la mise en œuvre de la stratégie globale sera examinée chaque année en consultation avec le Conseil, la Commission et le Parlement européen. Le 14 novembre 2016, le Conseil a examiné un plan de mise en œuvre de la PSDC, qui visait à rendre opérationnelle la vision énoncée dans la SGUE en ce qui concerne les questions de défense et de sécurité. Le plan, afin de répondre au nouveau degré d’ambition exprimé, présente treize propositions, parmi lesquelles un examen annuel coordonné des dépenses de défense, une meilleure réaction rapide de l'Union, notamment par l’utilisation de groupements tactiques de l’Union, et une nouvelle coopération structurée permanente unique (Pesco) pour les États membres disposés à prendre davantage d’engagements en matière de sécurité et de défense. En décembre 2016, le Conseil européen a approuvé le plan de mise en œuvre et s’est réjoui des nouvelles ambitions affichées. Par ailleurs, le Conseil, dans ses conclusions, a invité la HR/ VP à présenter des propositions concrètes concernant le développement des capacités civiles et militaires, l’examen annuel coordonné des dépenses de défense, la mise en place d’une capacité opérationnelle permanente de planification et de conduite au niveau stratégique, la PESCo et les outils de réaction rapide de l’Union (par exemple, les groupements tactiques de l’Union). Ces propositions sont attendues au premier semestre 2017. Le Conseil européen a fait le point sur les progrès réalisés en mars 2017 lors d'un Conseil «jumbo» des affaires étrangères et de la défense. Dans ses conclusions, le Conseil a souligné la création de la capacité militaire de planification et de conduite (MPCC), une nouvelle structure qui permettra d’améliorer la capacité de l’Union à réagir de manière plus rapide, plus efficace et plus fluide dans la planification et la conduite de missions militaires à mandat non exécutif. Il a également pris acte des progrès réalisés dans d’autres domaines, notamment: la possibilité pour la coopération structurée permanente de fonctionner comme un système inclusif et modulaire, de sorte que les États membres puissent mener une collaboration plus étroite dans le domaine de la sécurité et de la défense sur la base du volontariat; la possibilité d'instaurer un examen annuel coordonné en matière de défense (CARD) piloté par les États membres, qui établirait un processus permettant d'obtenir un meilleur aperçu au niveau de l'Union des dépenses et des investissements nationaux dans le secteur de la défense ainsi que des efforts de recherche dans ce domaine, afin de mieux identifier les lacunes et d’y remédier plus efficacement; et les travaux en cours dans d'autres domaines, tels que le renforcement du dispositif de réaction rapide de l'Union, y compris les groupements tactiques et les capacités civiles de l'Union, le renforcement des capacités pour favoriser la sécurité et le développement, l'appréciation de la situation et le développement des capacités de défense. Le Conseil a par ailleurs pris note des avancées dans l’application de l'ensemble commun de propositions concernant la coopération entre l'Union et l'OTAN à la suite de la déclaration commune UE-OTAN de juillet 2016, ainsi que du plan d'action européen de la défense élaboré par la Commission. Le Conseil de l’UE formulera des orientations stratégiques plus précises en juin 2017. Pour sa part, le Parlement n’a cessé de réclamer une coopération renforcée entre États membres dans le domaine de la défense ainsi que l’application pleine et entière du Traité de Lisbonne lorsqu’il s’agit de sécurité et de défense. Notamment dans sa résolution sur l’application de la PSDC, le Parlement a pris acte «des initiatives en cours, qu'il convient de prolonger par des mesures concrètes lors du Conseil européen sur la défense qui se tiendra en décembre 2016». Il a également demandé des investissements suffisants et des financements coordonnés dans les domaines de la sécurité et de la défense. Enfin, il faut noter que, dans une résolution de Fiches techniques sur l'Union européenne - 2017 5 novembre 2016 sur une union européenne de la défense, le Parlement a réclamé une décision politique eu égard à l’exploitation du potentiel du Traité de Lisbonne, la mise en place d’une coopération structurée permanente et de moyens de gestion de crise constituant à ses yeux un élément concret essentiel à ce progrès. Le Parlement a en outre encouragé «le Conseil européen à être le moteur de la définition progressive d’une politique commune de l’Union en matière de défense, et à fournir des ressources financières supplémentaires pour assurer sa mise en œuvre». Il poursuivra son action et, dans la mesure de ses compétences, continuera de soutenir la réalisation des objectifs de l'Union dans son rôle de garant de la sécurité assurant, comme le réclament ses citoyens, sa mission de manière efficace et visible. Jérôme Legrand


...ENFIN...ELAGUER C' EST FAIT.... ALORS ...EN MARCHE ENSEMBLE...
avatar
frenchie07F

Messages : 12089
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par frenchie07F le Ven 26 Mai 2017 - 18:42

Et puis il impressionne au G7, les dirigeants semblent l' apprécier.
On remarque qu' il laisse la première ligne aux anciens et cela les 4 sont flattés car les 3 nouveaux jouent le jeu...

Il reste Mr Poutine à voir...Tiens au fait " pourquoi ne pas inclure Mr Poutine qui cherche la paix dans le monde " !!!


...ENFIN...ELAGUER C' EST FAIT.... ALORS ...EN MARCHE ENSEMBLE...
avatar
frenchie07F

Messages : 12089
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par ledevois le Ven 26 Mai 2017 - 18:47

frenchie07F a écrit:Et puis il impressionne au G7, les dirigeants semblent l' apprécier.
On remarque qu' il laisse la première ligne aux anciens et cela les 4 sont flattés car les 3 nouveaux jouent le jeu...

Il reste Mr Poutine à voir...Tiens au fait " pourquoi ne pas inclure Mr Poutine qui cherche la paix dans le monde " !!!

 Le bla-bla- bla-; faut reconnaître que pour endormir les gens Macron c'est y faire --- il a suivi des cours de théâtre le président et je ne voudrais pas que le comportement ne soit que du vent ----- faut pas raconter des histoires quand on sait combien le délabrement de l'armée Française est évident -


François Hollande : répondant à l’objection « ça coûte très cher » d’un journaliste : « non, c’est l’État qui paye » (TF1 01/16)
avatar
ledevois

Messages : 4912
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par frenchie07F le Ven 26 Mai 2017 - 18:59

Ledev...tu sembles oublier que Mr MACRON n' est Président que depuis peu...

Si l' Armée Française QUE JE RESPECTE car ses hommes ont de la Valeur et de la technique appréciée...est " délabrée " remonte un peu dans l'histoite récente des 20 dernières années...et tu auras la liste...
Exemple : les renseignements. qui a tout divisé ....pour qui ??? je n' ai toujours pas réponse à ma question...pour qui? pourquoi??
Ce n' est que l' un des exemples possible...


...ENFIN...ELAGUER C' EST FAIT.... ALORS ...EN MARCHE ENSEMBLE...
avatar
frenchie07F

Messages : 12089
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par ledevois le Ven 26 Mai 2017 - 19:16

frenchie07F a écrit:Ledev...tu sembles oublier que Mr MACRON n' est Président que depuis peu...

Si l' Armée Française QUE JE RESPECTE car ses hommes ont de la Valeur et de la technique appréciée...est " délabrée " remonte un peu dans l'histoite récente des 20 dernières années...et tu auras la liste...
Exemple : les renseignements. qui a tout divisé ....pour qui ??? je n' ai toujours pas réponse à ma question...pour qui? pourquoi??
Ce n' est que l' un des exemples possible...

J'ai été militaire 3 ans et je n'ai jamais été dispensé de ne pas mourir ---- Cependant pour une armée et une administration des renseignements faut les moyens --- et les moyens Français ne sont pas à la hauteur de ce qui se passe parce que le pays dépense plus que son P I B -- 
 Faut remettre à sa place ce qui doit l'être . et daesh takfiriste remonte en 2013 grâce aux States en Irak-
 Dire aujourd'hui qu'il faut plus de moyens c'est certain , ça sera au détriment d'autres services à moins que le président remette la France économiquement en marche -


François Hollande : répondant à l’objection « ça coûte très cher » d’un journaliste : « non, c’est l’État qui paye » (TF1 01/16)
avatar
ledevois

Messages : 4912
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par frenchie07F le Ven 26 Mai 2017 - 21:22

Eh! BIEN ...VOILA...NOUS FINISSONS PAR ÊTRE D' ACCORD...

POUR REMETTRE EN MARCHE NOTRE ECONOMIS, NOS EMPLOIS, ...

IL FAUT DONC VIVRE et DISCUTER ENSEMBLE SANS VOULOIR dès le départ DIRE LE CONTRAIRE DE L' AUTRE POUR SE GARGARISER...

QUAND ON VEUT ON PEUT..


...ENFIN...ELAGUER C' EST FAIT.... ALORS ...EN MARCHE ENSEMBLE...
avatar
frenchie07F

Messages : 12089
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par ledevois le Sam 27 Mai 2017 - 6:33

frenchie07F a écrit:Eh! BIEN ...VOILA...NOUS FINISSONS PAR ÊTRE D' ACCORD...

POUR REMETTRE EN MARCHE NOTRE ECONOMIS, NOS EMPLOIS, ...

IL FAUT DONC VIVRE et DISCUTER ENSEMBLE SANS VOULOIR dès le départ DIRE LE CONTRAIRE DE L' AUTRE POUR SE GARGARISER...

QUAND ON VEUT ON PEUT..

Concernant les impôts la France est à l'agonie avec le dernier quinquennat et de désirer imposer plus de C S G pour les retraités c'est la goutte qui va faire déborder le vase --- Moi le premier je vais dégager  et payer mes impôts ailleurs -


François Hollande : répondant à l’objection « ça coûte très cher » d’un journaliste : « non, c’est l’État qui paye » (TF1 01/16)
avatar
ledevois

Messages : 4912
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par frenchie07F le Sam 27 Mai 2017 - 22:20

TU AS L' ART DE PASSER DU COQ à L' ÄNE ...HI-HAN


...ENFIN...ELAGUER C' EST FAIT.... ALORS ...EN MARCHE ENSEMBLE...
avatar
frenchie07F

Messages : 12089
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par ledevois le Dim 28 Mai 2017 - 8:11

frenchie07F a écrit:TU AS L' ART DE PASSER DU COQ à L' ÄNE ...HI-HAN

 Je te dis ce que je pense et nombreux sont à le dire qu'il arrive un moment ou il y a une décision a prendre ___


François Hollande : répondant à l’objection « ça coûte très cher » d’un journaliste : « non, c’est l’État qui paye » (TF1 01/16)
avatar
ledevois

Messages : 4912
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par Nadou le Dim 28 Mai 2017 - 12:47

ledevois a écrit:

frenchie07F a écrit:TU AS L' ART DE PASSER DU COQ à L' ÄNE ...HI-HAN



 Je te dis ce que je pense et nombreux sont à le dire qu'il arrive un moment ou il y a une décision a prendre ___

Vous deviez déjà partir sous Hollande ! Very Happy


Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends.
avatar
Nadou

Messages : 24787
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par ledevois le Dim 28 Mai 2017 - 17:18

Nadou a écrit:

ledevois a écrit:









 Je te dis ce que je pense et nombreux sont à le dire qu'il arrive un moment ou il y a une décision a prendre ___



Vous deviez déjà partir sous Hollande ! Very Happy

 Je veux toujours partir -


François Hollande : répondant à l’objection « ça coûte très cher » d’un journaliste : « non, c’est l’État qui paye » (TF1 01/16)
avatar
ledevois

Messages : 4912
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DEFENSE EUROPEENNE POUR BIENTÖT? LA FRANCE LEADER ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum