Plusieurs informations cruciales, dont le bilan et l’identité de l’auteur de l’attaque, ont été révélées en exclusivité par des médias américains alimentés par des sources américaines. De quoi susciter la colère des autorités britanniques. """