On attendait face à Emmanuel Macron, une Marine Le Pen en majesté présidentielle, et on a vu le fantôme de Jean-Marie Le Pen. Pour le Front national, les conséquences politiques de ce fiasco télévisuel seront lourdes.