Loi limitant le cumul des mandats, peur du "dégagisme" ambiant, lassitude... Plus d'un tiers des députés ne brigueront pas un nouveau mandat lors des scrutins des 11 et 18 juin. L'Assemblée nationale va ainsi connaître un renouvellement inédit.