L’eurodéputée avait refusé de se rendre à la convocation des juges d’instruction dans le cadre de l’enquête sur des soupçons d’emplois fictifs d'assistants Front national au Parlement