Deux des trois costumes de luxe que le candidat de la droite a restitués n'auraient pas été confectionnés chez le tailleur parisien Arnys.