Explication de texte pour ceux qui n'ont toujours pas compris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Explication de texte pour ceux qui n'ont toujours pas compris

Message par Nadou le Mer 29 Mar 2017 - 15:10

Présidentielle: Macron précise les règles de son éventuelle majorité

Le 28.03.2017 à 18h14

"Chacun de nos candidats sera investi sous la bannière de la majorité présidentielle et non d'une étiquette ancienne et devra se rattacher politiquement et administrativement à cette majorité", a affirmé l'ancien ministre de l'Economie.

Emmanuel Macron a indiqué mardi 28 mars que les investitures des candidats En Marche! pour les législatives se feraient "par vagues successives" d'ici "au lendemain du second tour de la présidentielle", assurant qu'à ses yeux, la question de sa future majorité "ne se pose pas". "Par vagues successives dans les prochaines semaines et d'ici au lendemain du second tour de la présidentielle, nous investirons 577 candidats", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse.

Il a ensuite ajouté, en réponse à une question qu'une "part mineure" de candidats seraient investis après le second tour le 7 mai, disant croire "au temps politique", et soulignant qu'"il ne faut pas jouer une étape avant d'avoir joué la première" alors que la "priorité sur les prochaines semaines est l'élection présidentielle".
"Chacun de nos candidats sera investi sous la bannière de la majorité présidentielle et non d'une étiquette ancienne et devra se rattacher politiquement et administrativement à cette majorité", a également affirmé l'ancien ministre de l'Economie.


Pas de double étiquette

Excluant ainsi une double étiquette avec En Marche!, il a défendu "un mouvement ouvert et cohérent" mais refusé à nouveau tout "accord d'appareil", y compris avec le MoDem.
Emmanuel Macron a également pointé le "paradoxe" de ceux qui soulignent les ralliements qui se succèdent en sa faveur et s'inquiètent de sa capacité à avoir une majorité parlementaire.

"La question de la majorité ne se pose pas à nous", a-t-il affirmé. Elle "sera obtenue grâce à la cohérence dont les Français ont toujours fait preuve. Si c'est notre projet qui est choisi (à la présidentielle), il ne fait pas de doute que les Français iront jusqu'au bout de leur choix et nous donneront les moyens de l'appliquer".
Le candidat En marche! a fait état de 14.000 candidatures recueillies à ce stade, d'une "qualité remarquable", promettant des candidats "pour moitié issus de la société civile" et pour moitié des femmes.

"l'agenda caché des politiciens, je m'en méfie"


"Je ne ferme la porte à personne. Simplement cette conférence de presse est organisée avant des décisions à venir pour les uns et des décisions passées pour les autres", a déclaré le candidat centriste en réponse à une question sur un possible soutien de Manuel Valls, qui réunit ses proches mardi à l'Assemblée.

"J'ai juste dit qu'elles étaient les règles que nous entendions faire respecter. Ce ne sont pas les décisions des uns et des autres qui détermineront la majorité présidentielle ni mon gouvernement. Dans cette campagne qui a beaucoup de soubresauts, il est bon de rester le maître des horloges. C'était le but de cette conférence", a expliqué M. Macron.
La conférence de presse de Emmanuel Macron a été l'occasion pour le candidat de réaffirmer qu'il entendait incarner le "renouveau", malgré les soutiens exprimés ces dernières semaines de vieux routiers de la politique.
"Je suis heureux que notre démarche suscite chaque jour un intérêt grandissant. Le soutien des citoyens je m'en réjouis. Mais l'agenda caché des politiciens, je m'en méfie", a également déclaré Emmanuel Macron, favori de la présidentielle selon les sondages.

"Nous n'avons pas fait tout cela depuis le 6 avril 2016 (création du mouvement En Marche!) pour continuer à faire pareil ou avec les mêmes", a-t-il assuré, alors que la droite le dépeint en héritier de François Hollande, dont il fut un des plus proches conseillers et le ministre de l'Économie pendant deux ans.

"Tous les soutiens sont les bienvenus, mais aucun soutien ne m'empêchera de réformer ou d'avancer. Un soutien vaut une voix, pas une investiture, pas une participation à la campagne et pas une modification de notre programme", a-t-il encore dit.
(avec AFP)


Dernière édition par Nadou le Mer 29 Mar 2017 - 18:57, édité 1 fois


Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends.
avatar
Nadou

Messages : 24788
Date d'inscription : 06/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication de texte pour ceux qui n'ont toujours pas compris

Message par frenchie07F le Mer 29 Mar 2017 - 18:43

SOUTENIR POUR UN VOTE STRATEGIQUE EST NECESSAIRE POUR BALAYER MLP du 1er tour et CELA EST TRES REALISABLE...MAIS IL FAUT S' Y METTRE Dès AUJOURD(HUI

IL FAUDRAIT AUSSI BALAYER FILLON sinon toutes les gauches et le MRG devront s' allier à Macron pour le faire...tout en ayant disparus de cette présidentielle.


REPIBLIQUE EN MARCHE C' EST PARTI...EN MARCHE VRAIS CITOYENS...LES SOUS-CITOYENS DERRIERE...! 
avatar
frenchie07F

Messages : 12092
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication de texte pour ceux qui n'ont toujours pas compris

Message par dugenou le Jeu 30 Mar 2017 - 1:04

frenchie07F a écrit:SOUTENIR POUR UN VOTE STRATEGIQUE EST NECESSAIRE POUR BALAYER MLP du 1er tour et CELA EST TRES REALISABLE...MAIS IL FAUT S' Y METTRE Dès AUJOURD(HUI

IL FAUDRAIT AUSSI BALAYER FILLON sinon toutes les gauches et le MRG devront s' allier à Macron pour le faire...tout en ayant disparus de cette présidentielle.

C'est plus une balayette qu'il vous faut mais un aspirateur puissant ! prenez garde que toutes ces manigances ne se retournent contre vous

dugenou

Messages : 2848
Date d'inscription : 02/04/2014
Age : 56
Localisation : en France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication de texte pour ceux qui n'ont toujours pas compris

Message par Invité le Jeu 30 Mar 2017 - 6:54

frenchie07F a écrit:SOUTENIR POUR UN VOTE STRATEGIQUE EST NECESSAIRE POUR BALAYER MLP du 1er tour et CELA EST TRES REALISABLE...MAIS IL FAUT S' Y METTRE Dès AUJOURD(HUI

IL FAUDRAIT AUSSI BALAYER FILLON sinon toutes les gauches et le MRG devront s' allier à Macron pour le faire...tout en ayant disparus de cette présidentielle.

justement , ça ne tiens pas debout , ce que tu dis ! si on voulait éliminer lepen , ce n'est pas macron qu'il faut voter , puisqu'il est déjà au second tour , d'après vous . mais celui , qui est juste avant marine . et là on l’empêche accéder au second tour .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication de texte pour ceux qui n'ont toujours pas compris

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum