DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par frenchie07F le Lun 27 Mar 2017 - 10:30

[*]Sciences

[*]

Quelle différence y a-t-il entre les Gaulois et les Celtes ?
Question/RéponseClassé sous :Antiquité ,
Homme , gaulois




La différence entre les Gaulois et les Celtes est très ténue. Ces termes désignent tous les deux des peuples envahisseurs venus de l'est de l'Europe. La différence réside dans le fait que nous avons admis l'appellation « Celtes » pour qualifier les colons et le terme « Gaulois » pour ceux qui se sont installés sur le territoire de la France actuelle.
Pour comprendre la légère différence qui subsiste entre les 
Gaulois et les Celtes, étudions l'origine du mot « Celte ».



Les Gaulois et les Celtes, une origine commune



La première apparition de cette terminologie vient de l'historien et géographe grec Hécatée de Milet, au VIe siècle avant J.-C. Le terme est une déclinaison de kel-kol signifiant « colon » en indo-européen. Littéralement, les Celtes sont venus envahir un territoire déjà occupé par un peuple autochtone.
Il faut dire qu'au IVe siècle avant J.-C., les Celtes occupent une grande partie de l'Europe. Venus des steppes d'Asie centrale, ils migrent petit à petit vers l'Atlantique. Ces mêmes Celtes sont nommés dans la littérature grecque Galate, qui veut dire « les envahisseurs ». En latin, Galate devient Galli puis, avec les siècles, se transforme en « Gaulois ».
Voir aussi :Histoire des Celtes : qui sont-ils ? quand sont-ils arrivés en Gaule ?

Distinction historique entre Gaulois et Celtes



Si ces deux peuples se confondent, aujourd'hui, nous considérons tous les Gaulois comme des Celtes, mais pas tous les Celtes comme des Gaulois. En effet, nous nommons les envahisseurs l'ensemble des Celtes, mais « les Gaulois » désignent le peuple qui s'établit en Gaule, soit, à peu de chose près, la France actuelle. Nous devons cette distinction en partie à Jules César. Le Romain a décidé d'appeler « Gaule » l'espace qu'il venait de conquérir. Gaulois et Celtes sont donc issus de la même civilisation, mais les Gaulois désignent plus précisément le peuple français de l'époque.

Anecdote



Impossible de ne pas penser aux aventures du petit Gaulois Astérix ! Son peuple était réputé pour son courage et sa témérité. Les Gaulois n'avaient peur de rien, même pas que le ciel leur tombe sur la tête. Cette légende persiste, parce que c'est ce qu'ils auraient répondu à Alexandre le Grand pour lui signifier qu'ils n'avaient pas peur de lui.
Les Gaulois, ces fervents buveurs de vin  Les Gaulois sont traditionnellement consommateurs de bière et d’hydromel mais, avec l’invasion romaine, ce peuple celte est rapidement devenu amateur de vin. Importée d’Italie, puis produite sur place, cette boisson s’est rapidement imposée en Gaule. L’Inrap (Institut de recherches archéologiques préventives) et le pôle Archéologie du département du Rhône nous parlent de son histoire durant ce documentaire. 
À voir aussi : 



REPIBLIQUE EN MARCHE C' EST PARTI...EN MARCHE VRAIS CITOYENS...LES SOUS-CITOYENS DERRIERE...! 
avatar
frenchie07F

Messages : 12092
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par dugenou le Lun 27 Mar 2017 - 11:15

Vous révisez votre examen de passage en classe supérieure ?

dugenou

Messages : 2848
Date d'inscription : 02/04/2014
Age : 56
Localisation : en France

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par Lisa le Lun 27 Mar 2017 - 11:59

Vous êtes étudiante, Frenchie ?   Very Happy


Ne confondez pas ma personnalité avec mon attitude. Ma personnalité est qui je suis, mon attitude dépend de qui vous êtes.
avatar
Lisa

Messages : 1452
Date d'inscription : 07/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par Sapeur Lipopète le Lun 27 Mar 2017 - 12:06

Lisa a écrit:Vous êtes étudiante, Frenchie ?   Very Happy

Elle m'étudie. C'est un boulot à plein temps.
Enregistrer

Sapeur Lipopète

Messages : 2409
Date d'inscription : 08/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par Lisa le Lun 27 Mar 2017 - 12:08

Sapeur Lipopète a écrit:

Lisa a écrit:Vous êtes étudiante, Frenchie ?   Very Happy



Elle m'étudie. C'est un boulot à plein temps.
Enregistrer

Et vous le valez bien ! Very Happy


Ne confondez pas ma personnalité avec mon attitude. Ma personnalité est qui je suis, mon attitude dépend de qui vous êtes.
avatar
Lisa

Messages : 1452
Date d'inscription : 07/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par catimini le Lun 27 Mar 2017 - 13:21

Lisa a écrit:Vous êtes étudiante, Frenchie ?   Very Happy

Ici il y aura toujours une petite place pour les délires psychédéliques de Frenchie ...ok?
avatar
catimini

Messages : 978
Date d'inscription : 28/03/2016
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par frenchie07F le Lun 27 Mar 2017 - 21:12

Cati...je reconnais que pour employer ce mot...il faut déjà y avoir goûté ( moi jamais 1 milligramme, jamais ).

""
A.−
1. [En parlant d'un état psychique] Qui est provoqué par l'absorption de drogues hallucinogènes et consiste en ,,un débordement délirant des idées et une distorsion des faits et des images réels, qui peuvent aller jusqu'aux hallucinations psycho-sensorielles`` ([size=16]Man.-Man. 
Méd. 1977). Toxicomanie psychédélique. Le point le plus important, celui qui caractérise l'expérience psychédélique, est constitué par les hallucinations et les illusions. Si les hallucinations auditives sont rares, de même que les hallucinations gustatives et olfactives, c'est surtout la sphère visuelle qui est intéressée. Ce qui apparaît est extrêmement variable : il peut s'agir de simples points lumineux ou de halos entourant les objets, plus souvent ce sont des élaborations colorées assez extraordinaires (Encyclop. Sc. Techn.t. 61971, p. 540).
2. [En parlant d'une drogue] Qui provoque un tel état. Cent mille étudiants américains utiliseraient des drogues dites psychédéliques (L'Express,14 avr. 1969ds Gilb. 1971).
− Empl. subst. masc. Le libre usage des psychédéliques (J.-L. BrauHist. de la drogue,1968, p. 165 ds Rey-Gagnon Anglic. 1980).
B.− P. anal. Qui évoque ou inspire des sensations, des visions voisines de celles de l'état psychédélique. Décor, musique, revue, spectacle psychédélique. Sans L.S.D. ou autres hallucinogènes, il suffit d'une paire de lunettes psychédéliques pour « partir en voyage » et voir amis, meubles et paysages sous un jour tout à fait nouveau (L'Express,22 janv. 1968ds Gilb. 1980).
Prononc. : [psikedelik]. Étymol. et Hist. 1966 psychedelic (Les Rochers, 17 déc., 18 ds Höfler Anglic.); 1967 psychédélique (l'Express. 3-9 avril, 31c, ibid.). Empr. à l'angl. psychedelic, adj. proposé en 1956 par un correspondant de l'écrivain Aldous Huxley et popularisé par le psychologue amér. Th. Leary lorsqu'il répandit l'usage du L.S.D., notamment à partir de 1963 dans The Psychedelic review (v. NED Suppl.2); il s'agit d'une formation à partir du gr. ψ υ χ η ́ (v. psyché2) et δ η λ ο ́ ω « rendre visible, révéler » (suff. -ic, cf. fr. -ique).
DÉR.
Psychédélisme, subst. masc.État psychédélique; p. ext., façon de vivre, éthique qui préconise l'utilisation de drogues hallucinogènes. Le docteur Timothy Leary, « pape du psychédélisme » qui conseille à ses adeptes l'usage systématique de la célèbre drogue « L.S.D. », vient d'être arrêté à New York (Écho de la mode, Suppl., 30 oct. 1966, p. 7, col. 3).Si le monde vous paraît ennuyeux quand vous le regardez, transformez-en immédiatement l'image et reculez les frontières du moi en faisant appel au psychédélisme (M. YoungL'Europe de l'an 2000,Paris, Fayard, 1970, p. 19).− [psikedelism]. − 1reattest. 1966 (Écho de la mode, loc. cit.); de psychédélique par substitution du suff. -isme* à -ique*.

"""[/size]


REPIBLIQUE EN MARCHE C' EST PARTI...EN MARCHE VRAIS CITOYENS...LES SOUS-CITOYENS DERRIERE...! 
avatar
frenchie07F

Messages : 12092
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par frenchie07F le Lun 27 Mar 2017 - 21:25

Extrait de Lisa :
"""
Lisa a écrit:Vous êtes étudiante, Frenchie ?     """

Bien sûr que j' étudie car tout m' intéresse...y compris l' art et la manière que certains ont pour s' exprimer, parfois pour ne rien dire ou en sous-entendant ce qu' eux seuls pensent ou croient penser en maniant un humour qui leur est propre Cool
Parfois dans certaines expressions écrites l' on peut déceler des colères internes compactées trop longtemps et qui sortent inopinément, etc...

J' aime beaucoup FORUM+ car la liberté d' expression ou les opinions sont libres pour plaire ou déplaire.
C' est un forum dit politique car en gros, tout a une tendance politique...y compris l' emploi de l' histoire, etc...


REPIBLIQUE EN MARCHE C' EST PARTI...EN MARCHE VRAIS CITOYENS...LES SOUS-CITOYENS DERRIERE...! 
avatar
frenchie07F

Messages : 12092
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par dugenou le Lun 27 Mar 2017 - 23:31

frenchie07F a écrit:Cati...je reconnais que pour employer ce mot...il faut déjà y avoir goûté ( moi jamais 1 milligramme, jamais ).

""
A.−
1. [En parlant d'un état psychique] Qui est provoqué par l'absorption de drogues hallucinogènes et consiste en ,,un débordement délirant des idées et une distorsion des faits et des images réels, qui peuvent aller jusqu'aux hallucinations psycho-sensorielles`` ([size=16]Man.-Man. 
Méd. 1977). Toxicomanie psychédélique. Le point le plus important, celui qui caractérise l'expérience psychédélique, est constitué par les hallucinations et les illusions. Si les hallucinations auditives sont rares, de même que les hallucinations gustatives et olfactives, c'est surtout la sphère visuelle qui est intéressée. Ce qui apparaît est extrêmement variable : il peut s'agir de simples points lumineux ou de halos entourant les objets, plus souvent ce sont des élaborations colorées assez extraordinaires (Encyclop. Sc. Techn.t. 61971, p. 540).
2. [En parlant d'une drogue] Qui provoque un tel état. Cent mille étudiants américains utiliseraient des drogues dites psychédéliques (L'Express,14 avr. 1969ds Gilb. 1971).
− Empl. subst. masc. Le libre usage des psychédéliques (J.-L. BrauHist. de la drogue,1968, p. 165 ds Rey-Gagnon Anglic. 1980).
B.− P. anal. Qui évoque ou inspire des sensations, des visions voisines de celles de l'état psychédélique. Décor, musique, revue, spectacle psychédélique. Sans L.S.D. ou autres hallucinogènes, il suffit d'une paire de lunettes psychédéliques pour « partir en voyage » et voir amis, meubles et paysages sous un jour tout à fait nouveau (L'Express,22 janv. 1968ds Gilb. 1980).
Prononc. : [psikedelik]. Étymol. et Hist. 1966 psychedelic (Les Rochers, 17 déc., 18 ds Höfler Anglic.); 1967 psychédélique (l'Express. 3-9 avril, 31c, ibid.). Empr. à l'angl. psychedelic, adj. proposé en 1956 par un correspondant de l'écrivain Aldous Huxley et popularisé par le psychologue amér. Th. Leary lorsqu'il répandit l'usage du L.S.D., notamment à partir de 1963 dans The Psychedelic review (v. NED Suppl.2); il s'agit d'une formation à partir du gr. ψ υ χ η ́ (v. psyché2) et δ η λ ο ́ ω « rendre visible, révéler » (suff. -ic, cf. fr. -ique).
DÉR.
Psychédélisme, subst. masc.État psychédélique; p. ext., façon de vivre, éthique qui préconise l'utilisation de drogues hallucinogènes. Le docteur Timothy Leary, « pape du psychédélisme » qui conseille à ses adeptes l'usage systématique de la célèbre drogue « L.S.D. », vient d'être arrêté à New York (Écho de la mode, Suppl., 30 oct. 1966, p. 7, col. 3).Si le monde vous paraît ennuyeux quand vous le regardez, transformez-en immédiatement l'image et reculez les frontières du moi en faisant appel au psychédélisme (M. YoungL'Europe de l'an 2000,Paris, Fayard, 1970, p. 19).− [psikedelism]. − 1reattest. 1966 (Écho de la mode, loc. cit.); de psychédélique par substitution du suff. -isme* à -ique*.

"""[/size]

C'est encore plus grave que je ne pouvais l'imaginer. Consultez vite

dugenou

Messages : 2848
Date d'inscription : 02/04/2014
Age : 56
Localisation : en France

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par frenchie07F le Mar 28 Mar 2017 - 11:15

IL Y EN A ICI QUI ONT L' HUMOUR LOURD...à moins que cela se rapproche de l' incapacité sectorielle pour la compréhension ??


REPIBLIQUE EN MARCHE C' EST PARTI...EN MARCHE VRAIS CITOYENS...LES SOUS-CITOYENS DERRIERE...! 
avatar
frenchie07F

Messages : 12092
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par frenchie07F le Mar 28 Mar 2017 - 11:29



REPIBLIQUE EN MARCHE C' EST PARTI...EN MARCHE VRAIS CITOYENS...LES SOUS-CITOYENS DERRIERE...! 
avatar
frenchie07F

Messages : 12092
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par frenchie07F le Mer 29 Mar 2017 - 19:14





REPIBLIQUE EN MARCHE C' EST PARTI...EN MARCHE VRAIS CITOYENS...LES SOUS-CITOYENS DERRIERE...! 
avatar
frenchie07F

Messages : 12092
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIFFERENCE ENTRE GAULOIS et CELTES

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum