Les costumes de Fillon: la piste de Robert Bourgi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les costumes de Fillon: la piste de Robert Bourgi !

Message par Babouviste le Ven 17 Mar 2017 - 8:43

Les costumes de Fillon: la piste de Robert Bourgi !




Le mystère reste entier sur l’homme d’affaires qui a pu payer, d’après les révélations de Laurent Valdigué dans le JDD, les costumes à 5000 ou 6000 euros de François Fillon. Plusieurs noms sont cités dans les arrière cuisines de la campagne présidentielle, dont celui de Robert Bourgi, le flamboyant intermédiaire de la Françafrique sous Jacques Chirac et Dominique de Villepin, puis sous Nicolas Sarkozy.

Bourgi, porteur de valises


Depuis 2012-2013, cet infatigable homme de réseaux était devenu discrètement le conseiller Afrique de François Fillon. Pur hasard, c’est à partir de cette date que le candidat LR aux présidentielles se fait offrir en liquide des costumes par un mystérieux ami. Or le généreux Bourgi est connu pour ne pas être fâché avec les règlements en espèces. Il s’était vanté en 2011 dans un entretien avec Laurent Valdigué dans le même JDD, d’avoir porté des valises de billets d’Afrique pour le compte de Jacques Chirac.

A l’époque, Robert Bourgi avait confié à « Mondafrique » comment il tentait de réconcilier Fillon et Sarkozy, tous deux alors candidats aux primaires, en les invitant dans les bons restaurants du XVI eme arrondissement où ce bon vivant aime convier, à ses frais, ses nombreux amis africains, ses amis journalistes et ses réseaux politiques.

Petits cadeaux entre amis

C’est Robert Bourgi toujours qui a organisé, en novembre 2013, le voyage du candidat Fillon au Sénégal, puis en Cote d’ivoire. Les excellents rapports que Robert Bourgi entretient avec le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, n’ont pas pu nuire à la préparation de l’escapade africaine de Fillon. Son influence auprès du candidat semble réelle. On a en effet entendu François Filllon contester, le 2 septembre 2016, les conditions de régularité de l’élection d’Ali Bongo comme président du Gabon. Or cette ligne relativement surprenante de la part de l’ex Premier ministre de Nicolas Sarkozy, est exactement celle de Robert Bourgi. Après avoir été fort proche de « Papa Bongo », le père de l’actuel président, l’ami Robert s’est éloigné progressivement du fils.

Dans l’entourage de Robert Bourgi, on réfute totalement l’idée qu’il soit l’auteur de « ce cadeau » à François Fillon. « Le candidat des Républicains est son ami, affirment ses proches, mais c’est tout… »


Décidément les "LR" ont que du beau monde à leurs services pour leurs petites affaires et ça fait des décennies que cela dure. Il faut que ça CESSE !!!




##############################################




Costumes de François Fillon : perquisitions chez Arnys


Selon nos informations, deux perquisitions ont été menées chez l'enseigne de luxe Arnys après les révélations du JDD sur les cadeaux d'un mystérieux "ami" de François Fillon : des costumes à plusieurs milliers d'euros. L'enquête a été élargie.

Article mis à jourLe 16.03.2017 à 20h00

L'enquête s'élargit aux costumes. Le parquet national financier a accordé un réquisitoire supplétif contre X pour "trafic d'influence" aux trois juges d'instruction concernant les costumes de Fillon, offerts par l'un de ses amis.

Ce n'est pas une, mais deux perquisitions qui ont été menées par les enquêteurs au siège d'Arnys, le tailleur parisien dont raffole François Fillon, dans le cadre de l'instruction du juge Serge Tournaire. En effet, selon nos informations, celui-ci a demandé dès lundi un supplétif à son enquête initiale pour investiguer sur les révélations du Journal du Dimanche au sujet d'un mystérieux - et fort généreux - ami qui a donc offert au candidat de la droite pour au minimum 13 000 euros de costumes de luxe de la prestigieuse maison parisienne.

La première perquisition, diligentée mercredi 15 mars, n'a visiblement pas suffi, puisque les enquêteurs étaient de retour ce jeudi matin dans les locaux. Ils auraient emporté les ordinateurs de l'entreprise pour en éplucher les comptes. Qui a payé, et, surtout, le règlement constitue-t-il un potentiel conflit d'intérêt ? Contacté, le Parquet national financier se refuse à tout commentaire. Un « ami généreux » a confirmé au JDD les avoir payés « à la demande de François Fillon », « et sans d’ailleurs en avoir le moindre remerciement depuis ». Entre 2012 et 2017, ce sont en tout 35 500 euros de vêtements qui ont été commandés et payés en liquide pour François Fillon, chez Arnys. L'ardoise totale serait de 48 500 euros selon le JDD, si l'on ne compte pas que les paiements en cash.

Une addition qui s'ajoute aux nombreux ennuis de François Fillon depuis le Penelope Gate. "C’est ma vie privée, ça ne regarde personne ! J’ai parfaitement le droit de me faire offrir un costume par un ami", avait répondu François Fillon aux Echos, interrogé lundi dernier sur les révélations du JDD. Visiblement, la justice n'est pas (forcément) du même avis.




" La politique est l’art d’obtenir de l’argent des riches et des suffrages des pauvres, sous prétexte de les protéger les uns des autres. "

Jules Michelet.

" Ne laissez jamais les autorités médicales ou les politiciens vous tromper. Constatez les faits et décidez vous-mêmes comment vivre une vie heureuse et comment édifier un monde meilleur "

Linus Pauling.
avatar
Babouviste

Messages : 11853
Date d'inscription : 07/09/2011
Localisation : Regarde derrière toi !

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum