Suivez mon regard... L'autorité de régulation parlementaire britannique (Ipsa) a décidé ce jeudi de bannir à l'avenir l'emploi par les élus à la chambre des Communes de membres de leur famille ou de relations d'affaires proches.


"Nous pensons que l'emploi de 'proches' ne répond pas aux pratiques d'emploi modernes qui réclament un recrutement juste et ouvert pour encourager la diversité", a déclaré la présidente de l'Ipsa, Ruth Evans.


La mesure entrera en vigueur à partir des prochaines élections législatives britanniques révues en 2020. Les députés qui emploient actuellement déjà un proche pourront d'ici là continuer, a précisé l'Ipsa, une commission indépendante née après le scandale des notes de frais qui avait ébranlé le pays en 2009.


Actuellement 151 députés sur 650 emploient un membre de leur famille, dont 84 élus conservateurs, 50 élus travaillistes et 10 élus du parti indépendantiste écossais SNP, selon l'Ipsa
Depuis 2010, un seul emploi de ce type était autorisé par député et soumis à l'examen attentif de l'Ipsa pour éviter "toute accusation d'emploi fictif".
(Avec AFP)