Le député LR Eric Woerth a été entendu dans le cadre de l'enquête sur des soupçons de financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 par l'ancien régime libyen de Mouammar Kadhafi, a-t-il déclaré samedi.
L'ancien trésorier de la campagne a indiqué, sans plus de précisions, avoir été entendu "par la police" il y a plusieurs semaines, confirmant une information de Mediapart, qui évoque une audition début mai par les enquêteurs de l'Office anticorruption de la police judiciaire (Oclciff).
Sollicité, son avocat  Jean-Yves Le Borgne n'a pas souhaité faire de commentaires.
Par ailleurs, l'ancien bras droit d'Eric Woerth, Vincent Talvas, trésorier adjoint de la campagne de 2007, et une ex-collaboratrice du député, Manoëlle Martin, actuelle vice-présidente du conseil régional des Hauts-de-France, ont été placés en garde à vue dans le cadre de cette affaire, selon Mediapart qui ajoute que d'anciens employés du QG de campagne ont également été entendus.




Que le temps de la justice est long ...